Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Culture
Mise à jour 27.11.2008 16h12
Un travailleur migrant star dans un film de prévention contre le SIDA

Un court métrage sur un ouvrier de chantier atteint du VIH a conquis la sympathie du public lors de sa projection. Ce film est la partie principale d'une campagne de prévention contre le SIDA ciblant les travailleurs migrants.

Le film à la Charlie Chaplin raconte l'histoire de Zhang Xiaohu, un travailleur dans la construction, boudé par ses collègues et amis, car il est atteint du VIH. Ce film est réalisé par le gagnant au Festival de Cannes Gu Changwei, et le rôle principal est incarné par une vedette de cinéma et l'ancien travailleur migrant et ouvrier de la construction, Wang Baoqiang, qui vient de la même ville que Zhang, jouant son propre rôle dans le film pour promouvoir le message de tolérance, d'acceptation et appelant les travailleurs migrants à avoir des rapports sexuels protégés. A la fin, Zhang est accepté par ses co-travailleurs et les habitants de la ville.

C'est la première fois qu'un personnage porteur du VIH apparaît dans un film du service public en Chine. Zhang, qui a été infecté par le virus du SIDA en 2002, a remporté les sympathies unanimes de l'audience pour son courage.

"J'ai beaucoup souffert des préjugés des autres, et encore plus de personnes sont infectées à cause d'un manque de sensibilisation aux risques. Que devons-nous faire? Quelqu'un doit se lever et briser le silence. Je sais que je suis en train d'aider les autres. En tant que Chinois, je suis fier de faire ce que je peux pour aider ma patrie. ", les paroles de Zhang avec un fort accent provincial ont été recouverts d'applaudissements prolongés.

La première projection du film a eu lieu à Beijing le 25 novembre à la cérémonie de lancement de la première campagne chinoise de prévention contre le SIDA ciblant les travailleurs migrants. La campagne a été lancée conjointement par l'Organisation internationale du Travail (OIT) et le Comité sur la prévention du SIDA du Conseil d'État.

Cette campagne multimédia vise à réduire les préjugés et la discrimination, encourageant des rapports sexuels protégés parmi les travailleurs migrants, en particulier ceux qui travaillent dans la construction, l'exploitation minière et le transport.

La campagne fait partie d'un programme de l'ILO sur le VIH / SIDA mené en partenariat avec le Ministère chinois des Ressources humaines et de la sécurité sociale, la Fédération chinoise des syndicats, la Confédération des entreprises chinoises et China HIV / AIDS Media Partnership (CHAMP).

Le film sera diffusé par les membres médiatiques de CHAMP.

"La Chine a environ 200 millions de travailleurs migrants, ce qui représente plus de 10 % de la population du pays. Ils sont parmi les plus vulnérables quant aux risques de contracter le VIH", a déclaré Madame Constance Thomas, la directrice de l'Organisation internationale du travail en Chine.

"Les travailleurs migrants jouent un rôle majeur dans le marché de l'emploi en Chine. Ils sont le pilier de l'économie et nous devons leur donner tout le soutien que nous pouvons", a déclaré Madame Thomas.

Les recherches de l'ILO montrent que les travailleurs migrants ruraux ont beaucoup d'idées fausses sur la transmission du virus VIH et sur sa prévention. Certains se livrent à des comportements à haut risque, comme la prostitution sans protection ou injection de drogues. Les préjugés envers les personnes contaminés par le VIH sont également largement répandus parmi les migrants. Une enquête de CHAMP a révélé que 7 questionnés sur 10 ne voudraient pas travailler avec une personne qui est séropositive.

Quelques 700000 personnes vivent avec le virus VIH en Chine, selon le Ministère de la Santé. Plus de la moitié d'entre elles ont contracté le virus par un rapport sexuel non protégé. Le gouvernement est en train de mettre l'accent sur la protection des travailleurs migrants ruraux pour éviter la propagation du VIH du groupe social avec des comportements à risques vers le reste de la population.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Les prostituées de Beijing refusent d'utiliser le préservatif malgré l'augmentation du risque de transmission du SIDA
 Près de 60 000 personnes ont suivi le traitement gratuit contre le virus VIH /SIDA
 Chine : la part des femmes parmi les sidatiques a quintuplé en dix ans
 L'UE offre un million d'euros à l'Angola pour le contrôle du sida
 Les scientifiques chinois travaillent sur un nouveau vaccin contre le VIH/SIDA
 Presque 40 000 patients chinois atteints du SIDA ont reçu une thérapie gratuite
 La Fondation Gates offrira 50 millions de dollars pour aider la Chine à contrôler le VIH-SIDA
 Lancement d'un grand projet sur la prévention et le traitement du SIDA dans la province du Yunnan
 Sida : la Chine va renforcer sa coopération avec les Nations unies
 De grands groupes se joignent au combat contre le SIDA et TB
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.