Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Culture
Mise à jour 20.10.2008 09h07
Chine : davantage de liberté pour les médias étrangers

La Chine a publié vendredi une nouvelle réglementation sur les activités de reportage des journalistes étrangers, leur permettant de réaliser des interviews sans l'obligation de demander l'autorisation préalable des départements des affaires étrangères.

Le 17e article de cette nouvelle réglementation précise que les journalistes étrangers doivent obtenir l'accord des personnes ou organisations qu'ils désirent interviewer lorsqu'ils travaillent en Chine.

Dans l'ancienne version de cet article, il fallait que les journalistes obtiennent l'autorisation du département des affaires étrangères du gouvernement local pour faire des reportages dans les régions qui leur étaient ouvertes.

Un autre article a été également supprimé. Celui leur demandant d'obtenir l'approbation du ministère des Affaires étrangères et de se faire enregistrer auprès de la police quand ils voulaient se rendre dans des zones qui ne leur étaient pas ouvertes.

La Chine avait levé temporairement les restrictions sur l'activité des journalistes étrangers pendant les Jeux olympiques de Beijing. La nouvelle règlementation transforme cette directive temporaire en pratique courante.

Selon la nouvelle réglementation, les bureaux permanents des médias étrangers peuvent "temporairement" importer, installer et utiliser des installations de radiocommunication pour réaliser des reportages après obtention de l'approbation du gouvernement chinois en accord avec les textes en vigueur.

"La Chine adopte une politique fondamentale d'ouverture. Elle doit protéger, selon les textes en vigueur, les droits et intérêts légaux des bureaux permanents des organisations médiatiques étrangères et ceux des journalistes étrangers, et faciliter leurs activités de reportage conformément aux lois", indique les réglementations.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 « La Famille » : le roman à plus gros tirage en Chine
 Des vêtements faits de vieux journaux présentent des caractéristiques tropicales (4)
 Des vêtements faits de vieux journaux présentent des caractéristiques tropicales (3)
 Des vêtements faits de vieux journaux présentent des caractéristiques tropicales (2)
 Des vêtements faits de vieux journaux présentent des caractéristiques tropicales
 La cérémonie de sacrifice « Nuo » très ancienne de l'ethnie Yi (7)
 Davantage de services de meilleure qualité promis aux médias étrangers
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.