Dernière mise à jour à 09h33 le 08/03

Page d'accueil>>Chine

Xi Jinping souligne la nécessité de faire pleinement confiance aux intellectuels

le Quotidien du Peuple en ligne | 08.03.2017 09h32

« Les cadres dirigeants à tous les niveaux doivent avoir des contacts avec les intellectuels, ils doivent être leurs amis intimes mais aussi des amis qui savent être francs avec eux ». C'est en ces termes que, le 4 mars dans l'après-midi, lors de sa rencontre avec les membres du Comité national de la CCPPC venus à Beijing assister aux Deux sessions, le Secrétaire général Xi Jinping leur a exposé ses exigences sur la façon dont ils doivent travailler avec les intellectuels.

Xi Jinping a souligné qu'il faut créer de meilleures conditions pour le travail et les études des intellectuels, accélérer la formation de systèmes et mécanismes permettant l'émergence de dirigeants et entrepreneurs intellectuels, se conformer aux caractéristiques et aux règles du travail intellectuel, afin que les intellectuels puissent se concentrer davantage sur leur travail, et donner la pleine expression de leur talent et de leur énergie.

Xi Jinping a souligné la nécessité de faire pleinement confiance aux intellectuels, et de solliciter leurs vues et suggestions pour les travaux importants et les grandes décisions. S'agissant des commentaires et critiques venant des intellectuels, aussi longtemps que leur postulat de base est bon, ils doivent être reçus chaleureusement et faire l'objet d'une adoption active. Et même s'il y a des opinions individuelles partiales voire fausses, il faut aussi faire preuve d'un peu plus d'indulgence, et de davantage de tolérance.

Xi Jinping a toujours attaché une grande importance au travail des intellectuels. En avril de l'année dernière, il a participé à Hefei, dans l'Anhui, a un forum des délégués de la jeunesse intellectuelle travailleuse, lors duquel il a insisté sur le fait que les comités du Parti et les gouvernements devaient faire pleinement confiance aux intellectuels, réduire les interférences sur le travail de création intellectuelle, pour leur permettre de se concentrer davantage sur leur emploi.

Au fil des ans, la Chine a progressivement amélioré le degré de compétitivité mondiale de son système de talents, obtenant de remarquables résultats dans le domaine de la formation du personnel. En 2012, la Chine a commencé à mettre en œuvre son « Plan 10 000 talents », qui prévoit, dans un espace d'environ 10 ans, de se concentrer sur la sélection et le soutien à un certain nombre de talents exceptionnels dans les domaines des sciences naturelles, de l'ingénierie, des sciences sociales et de la philosophie, mais aussi de talents dirigeants et de jeunes talents de premier ordre. Un rapport sur les tendances de l'emploi des étudiants chinois à l'étranger revenus au pays publié récemment a montré que depuis près de cinq ans, le nombre d'étudiants chinois ayant fait leurs études à l'étranger et revenus en Chine pour y travailler augmente chaque année. Ainsi, il y a 10 ans, pour trois étudiants chinois envoyés à l'étranger, un seul revenait, mais aujourd'hui, huit sur dix choisissent de revenir.

(Par Zhao Cheng, journaliste au Quotidien du Peuple)

(Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :