Flash :

Les Etats-Unis autorisent enfin les exportations de pommes chinoises Sites de rencontres : plus de Français à la recherche d’une relation sans lendemain Facebook : ouverture d'un labo à Paris sur l'intelligence artificielle Les rues de Chongqing hantées Un mini-monde des gratte-ciel emblématiques de Shanghai RDC : Joseph Kabila échange avec l'Archevêque de Kinshasa et les chefs coutumiers La Côte d'Ivoire et le Maroc signent six accords de coopération Burundi: reprise des manifestations contre le 3e mandat de Nkurunziza avec des scènes de violence Nigeria: au moins 12 personnes victimes d'une explosion dans un marché Soudan du Sud: les combats font 100 000 déplacés en deux mois Afrique du Sud : le processus d'acquisition nucléaire sera finalisé cette année Burundi : vers le report effectif du calendrier électoral Afrique : les méfaits de la corruption et de l'absence d'un Etat de droit sur le développement (SYNTHESE) RDC : l'armée déjoue la tentative d'un groupe armé de prendre l'aéroport de Goma Egypte: le tribunal ajourne le verdict final sur la peine de mort de Morsi Chine : quatorze personnes sauvées après le naufrage d'un navire sur le Yangtsé Naufrage sur le Yangtsé : 15 personnes sauvées La Chine appelle à des mesures plus efficaces contre les conditions météorologiques extrêmes Des plongeurs et des hélicoptères envoyées pour les secours suite au naufrage d'un navire sur le Yangtsé Naufrage sur le Yangtsé : des médecins dépêchés pour soigner les rescapés

Français>>Chine

La Chine va renforcer sa politique de visas favorable pour attirer davantage de talents

( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )

26.01.2015 14h28

Le vice Premier ministre chinois Ma Kai (1er à gauche) s'exprime lors de la cérémonie du Prix de l'Amitié du gouvernement chinois à Beijing, le 29 septembre 2014. Le « Prix de l'Amitié » est un prix annuel délivré par le gouvernement chinois pour honorer des experts étrangers exceptionnels en Chine. [Photo / Xinhua]

La Chine va élargir les politiques de visa favorables de son « Plan 1000 Talents » à des dizaines d'autres programmes à l'échelle nationale pour inciter les meilleurs professionnels à venir y travailler. Elle compte faciliter l'accès aux permis de travail et aux cartes vertes pour attirer les experts étrangers de haut niveau.

Ce changement devrait apaiser l'une des principales préoccupations des talents étrangers en Chine.

« Dans le passé, nous avons eu une politique très stricte et des normes élevées en termes de 'sortie et d'entrée', et le nombre de personnes étrangères de talent en Chine n'est pas très élevé », a dit au Quotidien du Peuple un responsable du Ministère des ressources humaines et de la sécurité sociale, qui a souhaité rester anonyme. « Cependant, le Plan 1 000 Talents est un canal idéal. Maintenant ce canal est également ouvert aux experts de 55 programmes. Cela aidera à construire un réseau de recrutement de talents diversifiés ».

Les experts étrangers recrutés par les 55 programmes peuvent demander des visas, des permis de séjour et des titres de résidence permanente -également appelées carte verte chinoise- avec les mêmes critères que les experts recrutés par le Programme de recrutement national d'experts mondiaux, ou Plan 1 000 Talents.

Les différents programmes sont proposés par 7 ministères, 21 provinces, 12 villes et une entreprise administrée centralement.

L'article du Quotidien du Peuple a cité le Comité d'organisation du Comité central du Parti communiste chinois, le Ministère des ressources humaines et de la sécurité sociale et l'Administration d'Etat des affaires des experts étrangers.

Selon le Groupe de coordination central pour le travail des talents qui dépend du Comité central du Parti communiste chinois, la prochaine étape sera l'élaboration de règlements sur la résidence permanente et des politiques plus favorables en faveur des talents haut de gamme.

Wang Huiyao, président du Centre pour la Chine et la mondialisation, un groupe de réflexion basé à Beijing, estime que l'expansion de cette politique signifie beaucoup en termes de demande de carte verte chinoise.

Ouverture du centre de service des experts étrangers, à Beijing, le 5 septembre 2014.

« La carte verte chinoise est très difficile à obtenir, et la majorité du contingent de talents a été distribué à des talents étrangers dans le cadre du Plan 1 000, de sorte que cette décision signifie que davantage de talents étrangers peuvent demander la résidence permanente en Chine par le biais du Plan 1 000 et profiter des avantages qui vont avec », a déclaré M. Wang.

« Mais par rapport aux politiques de résidence permanente d'autres pays, je pense que le gouvernement chinois doit encore en élargir l'échelle au lieu de se concentrer uniquement sur les programmes de talents », a déclaré M. Wang. « Cela signifie que beaucoup d'étrangers doivent faire partie de certains ‘programmes' avant de pouvoir demander une carte verte, et les nombreux niveaux d'examen et d'approbation sont assez déroutants et demandent beaucoup de temps ».

Ralf Altmeyer, un virologue allemand qui dirige l'Institut Pasteur de Shanghai de l'académie, a déclaré que cette décision contribuera à diversifier la répartition des talents étrangers en Chine au-delà des villes de premier rang.

Cependant, M. Altmeyer estime également que les gouvernements fassent davantage pour attirer et retenir les talents étrangers en Chine.

« La qualité de l'environnement de travail est la première chose et avoir des enfants ou des conjoints établis en Chine en est une autre », a-t-il dit.

« Cette décision signifie que plus de talents étrangers pourront demander la résidence permanente... et profiter des avantages qui viennent avec ».

Wang Huiyao, président du Centre pour la Chine et la mondialisation

 

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sondage

Pages spéciales