Flash :

Des lingots d'or des îles chinoises Diaoyu mis en vente à Guangzhou Caire : une journaliste française agressée par plus de trente habitants locaux RDC: La vie des déplacés dans le camp Mugunga III au Nord-Kivu demeure difficile (REPORTAGE) UCI: Lance Armstrong n'a plus sa place dans le cyclisme Mali: Les jihadistes renforcent leurs bases à mesure que se précise l'option militaire (SYNTHESE) L'UE souligne l'urgence de mettre fin à toute aide aux groupes armés actifs dans l'est de la RDC Bissau : décès au Portugal du président de la Commission nationale électorale La piraterie maritime dans le Golfe de Guinée fait l'objet d'une concertation à Libreville Burundi : la société civile déplore l'absence de la lumière judiciaire sur la mort du président Ndadaye La statue de cire du célèbre E.T. dévoilée aux Pays-Bas CAN féminine 2012 : l'Afrique du Sud à l'assaut d'un sacre continental après trois échecs précédents (PAPIER GENERAL) Nigeria : la secte Boko Haram prépare des attentats sanglants dans le nord Le Premier ministre égyptien à Alger pour la relance de la coopération bilatérale Côte d'Ivoire : Ouattara "déterminé" à sécuriser l'ouest du pays La délégation américaine n'est pas habilitée à servir de médiateur entre la Chine et le Japon Bénin : le président Boni Yayi échappe à un plan d'empoisonnement Guinée-Bissau: attaque de la base aérienne, le gouvernement accuse le Portugal et l'ex-PM La Chine condamne l'attentat à la voiture piégée à Beyrouth Sénégal: des manifestations violentes de disciples d'un chef religieux emprisonné perturbent la circulation à Dakar La France partage les mêmes objectifs avec l'Algérie sur le Mali et la lutte antiterroriste (Quai d'Orsay)

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Chine

CAN féminine 2012 : l'Afrique du Sud à l'assaut d'un sacre continental après trois échecs précédents (PAPIER GENERAL)

( Xinhua )

23.10.2012 à 13h21

L'équipe nationale de football féminin d'Afrique du Sud, surnommée les Banyana Banyana, vise un titre continental de champion ou vice-champion lors du tournoi final de la 10e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) dames prévue du 28 octobre au 11 novembre en Guinée équatoriale, a déclaré l'entraîneur sud-africain Joseph Nkhonza, au terme d'un match amical de préparation contre le Cameroun (1-1), lundi à Yaoundé.

"Nous avons choisi de venir parachever notre préparation au Cameroun pour des raisons de proximité climatiques avec la Guinée équatoriale. Nous tenons à terminer absolument dans les deux premières places du classement général et prouver au monde que notre football féminin a atteint un très bon niveau", a déclaré à la presse le coach Joseph Nkhonza.

"Jouer contre le Cameroun qui est l'une des meilleures nations de football sur le continent nous a permis d'évaluer nos forces et nos faiblesses. Dans l'ensemble, l'Afrique du Sud s'est préparée sereinement et entrevoit l'avenir sous un prisme positif. Mais, les huit équipes africaines qualifiées pour ce tournoi ont aussi toutes leurs chances", a-t-il ajouté.

Pour la CAN féminine 2012, les Bayana Bayana évolueront dans le groupe A, constitué de la Guinée équatoriale, vainqueur de l'édition 2008 à domicile. Les Equato-Guinéennes ont été finalistes malheureuses de la CAN 2010 face au Nigeria, et mondialistes 2011 en Allemagne.

En outre, les Sud-Africaines finalistes malheureuses de la CAN à trois reprises (1995, 2000 et 2008) affronteront en matches de poule la République démocratique du Congo (RDC), médaillée de bronze une fois, et le Sénégal, qui reste le petit poucet de ce groupe, selon les analystes sportifs. Bien qu'elle figure parmi les nations pionnières du football féminin sur le continent, l'Afrique du Sud qui a disputé sa première rencontre internationale en 1993 face au Swaziland (large victoire sud- africaine 14 buts à 0) après l'abolition du régime politique de l'apartheid ne s'est jamais réellement affirmée sur la scène continentale au cours des quinze dernières années.

Alors qu'elle a participé aux cinq dernières éditions du championnat féminin, elle a constamment échoué dans ses ambitions mondialistes et continentales.

Les joueuses restent néanmoins optimistes : "Ça va être des matches très physiques face à de très bonnes équipes africaines. Mais, nous sommes bien préparées après avoir livré deux matches amicaux dont deux face au Zimbabwe et un contre le Cameroun. Le bilan est positif pour l'Afrique du Sud qui a cette fois-ci beaucoup de chances de gagner la CAN après l'expérience des Jeux olympiques de Londres en juillet", a expliqué Janine Van Wyk, défenseur des Bayana Bayana.

De son côté, l'entraîneur du Cameroun Carl Enow Ngachu dit avoir encore du travail à faire avant de se rendre en Guinée équatoriale.

"Le match nul contre l'Afrique du Sud nous a permis de déceler beaucoup d'erreurs que nous allons essayer de rectifier. Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions sans parvenir à marquer des buts", a-t-il regretté.

Le coach du Cameroun a par ailleurs souligné la nécessité de booster psychologiquement ses joueuses, malgré l'absence de trois professionnelles retenues par leurs clubs européens respectifs qui n'ont pas l'obligation de les libérer parce que la CAN féminine ne figure pas dans le calendrier de la Fédération internationale de football association.

Entrée en stage le 11 septembre à Yaoundé, la sélection A de football féminin du Cameroun avait déjà livré deux autres matches tests, contre la RDC à Kinshasa (0-0) et une sélection masculine à Yaoundé qui s'est imposée par 4 buts à 0.

Pour ce stage bloqué, Carl Enow Ngachu a convoqué dans un premier temps 25 joueuses parmi lesquelles treize professionnelles en provenance de Suisse, de Russie, de Roumanie, de Serbie, de France et du Nigeria.

Avant de se rendre en Guinée équatoriale, le Cameroun envisage de livrer une ultime rencontre amicale face au Ghana, non qualifié pour la CAN-2012.

Le tirage au sort effectué courant juillet au Caire en Egypte par la Confédération africaine de football (CAF) a placé le Cameroun dans le groupe B en compagnie du Nigéria, de la Côte d'Ivoire et de l'Ethiopie.

Le Nigeria, ou les Supers Falcons, ayant remporté huit (1991, 1995, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006 et 2010) des neuf championnats d'Afrique des nations depuis la première édition en 1991, reste le favori de cette compétition.

Cette meilleure sélection africaine est aussi la seule équipe africaine à avoir atteint les quarts de finale de la Coupe du monde féminine en 1999, sur six participations (1991, 1995, 1999, 2003, 2007 et 2011).

La tâche s'annonce ardue pour le Cameroun malgré son palmarès éloquent : médaillé d'or des Jeux africains de Maputo au Mozambique, meilleure équipe africaine décerné par la CAF et vice- champion d'Afrique 1991 et 2004.

Dans la poule B, on retrouve également l'Ethiopie dont la meilleure performance reste la quatrième place à la CAN-2006 au Nigeria.Pour sa première participation, la Côte d'Ivoire demeure en revanche une énigme pour ses trois adversaires du groupe B.

La Coupe d'Afrique des nations de football féminin se déroulera en Guinée équatoriale du 28 octobre au 11 novembre à Malabo et Bata.

Après les matches de poule qui se joueront du 28 octobre au 4 novembre, les demi-finales auront lieu le 7 novembre. La finale se déroulera le 11 novembre à Malabo, la capitale de cet Etat pétrolier du Golfe de Guinée.

News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?




  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales