Flash :

Népal : 19 morts dans le crash d'un avion à Katmandou (ACTUALISATION) Népal : 19 morts et 3 blessés dans le crash d'un avion à Katmandou Crash aérien à Katmandou : 19 morts, dont cinq Chinois Un projet de loi sur la protection de l'environnement vivement critiqué Un drapeau national sur « la première plage rouge du monde » Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Un chat qui louche, nouvelle star du web Google pourrait lancer une tablette à 99 dollars pour concurrencer l'iPad mini Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Chine

Les relations du Venezuela avec le Mercosur et la Chine seront cruciales au cours des prochaines années (INTERVIEW)

Mise à jour 28.09.2012 16h06

Le Venezuela, qui détient les plus grandes réserves de pétrole au monde, se prépare à une élection présidentielle cruciale, qui déterminera le modèle politique et économique du pays pour les six années à venir.

Le 7 octobre, quelque 19 millions d'électeurs vénézuéliens devront choisir entre la poursuite des réformes économiques et sociales entamées par le président sortant Hugo Chavez, qui brigue un nouveau mandat, et le changement de voie proposé par le candidat mercantiliste de l'opposition, Henrique Capriles.

Cependant, quel que soit le vainqueur, le prochain président devra se montrer capable de consolider les relations du pays avec le Marché commun du Sud (Mercosur), auquel le Venezuela vient d'adhérer, ainsi qu'avec la Chine, la deuxième plus grande économie du monde, a déclaré Gerardo Arellano, un expert vénézuélien en affaires étrangères.

Dans une interview accordée mercredi à Xinhua, M. Arellano a analysé l'importance stratégique que ces liens seront appelés à prendre pour le pays durant le mandat présidentiel 2013-2019, et les a décrits comme "les questions internationales les plus importantes pour le développement du Venezuela".

"Avec sagesse, le gouvernement a promu une série d'alliances au niveau international, grâce auxquelles nous avons une relation plus active avec la Chine et avec d'autres pays et organisations d'Amérique latine, notamment avec le Mercosur", a déclaré M. Arellano.

Le Mercosur est le bloc commercial le plus important d'Amérique latine, et regroupe le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay. Après un long processus entamé en 2006, le Venezuela a finalement obtenu de pouvoir y adhérer en tant que membre à part entière en août dernier.

"Le Venezuela a besoin d'une politique macro-économique cohérente, capable d'harmoniser ses politiques budgétaire, monétaire, fiscale, et économique, afin de développer ses secteurs non pétroliers", a-t-il déclaré.

"Dans un tel contexte, toute mesure d'intégration, que ce soit au niveau du Pacifique, des Caraïbes, de la Communauté andine ou du Mercosur, lui sera très profitable", a-t-il ajouté.

En outre, le Venezuela doit "cultiver une relation active avec les pays émergents, en particulier avec la Chine, l'Afrique du Sud et le Brésil", a-t-il affirmé.

Le porte-parole du gouvernement vénézuélien a déclaré que si le président Chavez remportait l'élection, la coopération sino-vénézuélienne continuerait à se développer, dans la mesure où le Venezuela souhaitait développer ses industries agroalimentaire, technologique et manufacturière avec l'aide de la Chine.

Juan Carlos Aleman, représentant du Parti socialiste uni du Venezuela, le parti au pouvoir, a déclaré que le peuple et le gouvernement vénézuélien appréciaient grandement non seulement les financements apportés par la Chine, mais aussi les transferts de technologie consentis par celle-ci.

"Je pense que c'est une relation qui se renforce et grandit chaque jour. Nous sommes très reconnaissants envers le gouvernement chinois pour les progrès qu'il nous a permis de réaliser", a déclaré M. Aleman dans une autre interview accordée à Xinhua.

"Grâce aux technologies chinoises, nous pouvons maintenant commencer à produire nos propres véhicules, et nous avons déjà nos propres satellites", s'est réjoui le représentant, soulignant que ces deux exemples montraient bien que les liens avec la Chine avaient eu un impact énorme sur le développement du Venezuela.

News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»


Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales