Flash :

Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête Le ministère chinois de la Défense nationale confirme la patrouille de navires de la marine dans les eaux des îles Diaoyu Togo/Afrique de l'ouest : Les étudiants en médecine évaluent les stratégies pour l'atteinte des OMD Un séisme de magnitude 6,0 secoue les îles Salomon Les ministres de la Défense de l'UE écartent la possibilité d'une intervention militaire en Syrie

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Chine

Commentaire : il ne doit pas y avoir d'autres provocations sur les îles Diaoyu

Mise à jour 28.09.2012 15h16

Les sirènes de la défense aérienne ont retenti mardi à 09h18 à Shenyang, capitale de la province du Liaoning (nord-est), marquant le début des commémorations dans le pays du 81ème anniversaire de l'invasion par le Japon du nord-est de la Chine.

Le même jour, deux militants de la droite japonaise ont illégalement débarqué sur les îles Diaoyu, qui font partie intégrante du territoire chinois, quelques jours après l'"achat" illégal des îles par le gouvernement japonais.

"Le débarquement de deux militants de la droite japonaise sur les îles Diaoyu est une véritable provocation et a porté atteinte à la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine. Nous avons adressé nos représentations solennelles au Japon et lui avons demandé d'expliquer son soutien aux militants de la droite", a déclaré mardi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei.

L'action du Japon a suscité la colère de la population chinoise. Ces derniers jours, de massives manifestations contre l'"achat" des îles Diaoyu ont eu lieu dans de nombreuses villes chinoises.

C'est sur cette toile de fond que les Chinois commémorent le 81ème anniversaire de l'incident du 18 septembre.

Le 18 septembre 1931, les troupes japonaises ont fait exploser une section d'une voie ferrée qu'elles contrôlaient près de Shenyang et ont ensuite accusé les troupes chinoises de sabotage. Sous ce prétexte, l'armée japonaise a bombardé le soir même les casernes chinoises près de la ville, lançant ainsi une invasion armée de grande envergure de la Mandchourie.

Quatre mois plus tard, les troupes japonaises occupaient 1,28 million de kilomètres carrés du territoire chinois dans le nord-est du pays, soit 3,5 fois la superficie du Japon.

Cet incident marque le début de l'invasion japonaise en Chine, puis de la guerre du Pacifique, et de 14 années de guerre de résistance contre les forces japonaises en Chine.

Commémorer cet événement vise à la fois à exprimer l'amour de la paix du peuple chinois et à envoyer un message d'avertissement à certains fonctionnaires et militants de la droite japonais qui nient cette partie de l'histoire.

En tant qu'envahisseur qui a infligé de graves dommages à plusieurs pays asiatiques et en tant que pays vaincu lors de la Seconde Guerre mondiale, le Japon doit sérieusement réfléchir à ses crimes de guerre.

L'attitude que le Japon va adopter sur les questions telles que l'incident du 18 septembre 1931, le massacre de Nankin (Nanjing) et les îles Diaoyu, est un test pour savoir si le Japon d'après-guerre pourra traiter de manière appropriée l'histoire et préserver le développement pacifique des relations bilatérales.

Les récentes actions du Japon ont non seulement heurté les sentiments du peuple chinois, mais ont également conduit le pays dans une dangereuse direction qui pourrait éventuellement lui nuire.

Cette année marque le 40e anniversaire de la normalisation des relations sino-japonaises. Il y a 40 ans, les dirigeants des deux pays ont surmonté, avec sagesse et vision, de grandes difficultés pour normaliser les relations diplomatiques.

Les tensions entre la Chine et le Japon auront inévitablement un impact négatif sur la partie japonaise à bien des égards.

Le Japon doit prendre au sérieux la position de la Chine, écouter l'appel de la population chinoise, cesser tout acte qui pourrait intensifier les tensions autour des îles Diaoyu et retourner à la table des négociations afin de résoudre ce litige.


News we recommend

Un don plein d'espoir pour des mères chinoises Le maquillage : le secret des femmes   De quoi ces photographes sont-ils curieux?
Découvrons l'iPhone 5   Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan» La nudité pour la bonne cause ?
La légende des sirènes du Silver Springs Park Football, transfert : C. Ronaldo vaut 200 millions d'euros ! Les cinq types de jets privés préférés des riches



Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales