Flash :

Les Chinois se préparent à célébrer la Fête Nationale Commémoration de l'anniversaire de Confucius dans le Shandong Premières preuves de présence de grandes quantités d'eau sur Mars Népal : 19 morts dans le crash d'un avion à Katmandou (ACTUALISATION) Népal : 19 morts et 3 blessés dans le crash d'un avion à Katmandou Crash aérien à Katmandou : 19 morts, dont cinq Chinois Un projet de loi sur la protection de l'environnement vivement critiqué Un drapeau national sur « la première plage rouge du monde » Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Un chat qui louche, nouvelle star du web Google pourrait lancer une tablette à 99 dollars pour concurrencer l'iPad mini Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Chine

Pourquoi les autorités japonaises tentent-elles « d'acheter les îles Diaoyu » ?

Mise à jour 28.09.2012 16h38

Selon un rapport publié par le journal économique japonais Nihon Keizai Shinbun, le gouvernement japonais envisage de débloquer environ deux milliards de yens (environ 160 millions de yuans) pour acheter les îles Diaoyu au milieu de septembre. Il y a quelques jours, le gouvernement japonais a envoyé à la Chine une lettre personnelle écrite par le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda, afin d'atténuer les tensions entre la Chine et le Japon provoquée par la question sur les îles Diaoyu.

L'attitude du Japon a changé si brutalement que la Chine doit exprimer solennellement sa position. Le plus grave est que le gouverneur de Tokyo Shintaro Ishihara, qui fut le premier à proposer « d'acheter les îles Diaoyu », s'est d'abord opposé, mais a soudain accepté le plan de « nationalisation des îles Diaoyu. »

La mauvaise comédie du Japon pour « acheter les îles Diaoyu »

Selon un rapport publié par l'agence de presse japonaise Kyodo News, le gouvernement de Tokyo a commencé à afficher ses tentatives d'achat des îles Diaoyu après que sa demande de débarquement sur ces îles ait été rejetée à deux reprises par le gouvernement central du Japon. Le 2 septembre, un groupe d'enquête de Tokyo a publié un rapport d'enquête sur les eaux autour des îles Diaoyu. Trois jours plus tard seulement, le « propriétaire » des îles Diaoyu (connues sous le nom « îles Senkaku » au Japon) a accepté de vendre les îles au gouvernement japonais.

Depuis que l'administration Noda a proposé de « nationaliser » les îles le 3 septembre, elle a été occupée à négocier avec le soi-disant « propriétaire » des îles Diaoyu. Si la négociation se déroule sans problème, le Japon prévoit de décider de sa directive sur la « nationalisation » des îles Diaoyu le 11 septembre, lors d'une réunion ad hoc des ministres du cabinet japonais. Après la décision, le cabinet signera officiellement le « contrat d'achat » avec le « propriétaire. »

Les intérêts sont la première cause de la comédie japonaise de « l'achat des îles »

Depuis que le gouverneur de Tokyo Shintaro Ishihara a prononcé le discours « d'acheter les îles » aux Etats-Unis en avril, il a fait une série de mesures, y compris la collecte de dons à l'échelon national et la demande de débarquer sur les îles. Il semble être fermement déterminé à « acheter les îles. »

Cependant, le gouvernement central de Japon est ensuite intervenu et a brisé le rêve du gouvernement de Tokyo de devenir le « héros » dans le « film » de « l'achat des îles. » Et pourquoi cela? Selon certaines analyses, l'action de l'administration Noda vise également à gagner certains intérêts politiques. En tant que parti au pouvoir, le parti de Noda ne laissera pas ses adversaires jouer cette carte du « patriotisme ».

En outre, Noda ne veut pas aggraver les relations entre la Chine et le Japon à un niveau irrémédiable. Le directeur permanent de l'Association d'amitié Chine-Japon a déclaré que le public japonais a en général un sentiment de frustration et d'ignorance, ce qui a conduit à une forte émotion nationaliste. Selon certaines analyses, si Shintaro Ishihara « achète » les îles avec succès, il incitera sans doute la masse du Japon et provoquera de plus grandes difficultés diplomatique, ce qui mettra le gouvernement japonais dans une position difficile.

Ceux qui agissent arbitrairement doivent être responsables des conséquences

En ce qui concerne la farce de « l'achat des îles », le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré le 3 septembre que toute action unilatérale du Japon concernant les îles Diaoyu est illégale, invalide et que la Chine s'y oppose résolument.

Le 31 août, les Etats-Unis ont également changé de ton. Selon certaines analyses, si le gouvernement japonais continue à agir de façon arbitraire, il devra comprendre que cela aura pour conséquence que les relations politique et économique du Japon avec la Chine subiront une forte baisse.

Compte tenu de la faible reprise économique du Japon, son action de provocation envers son partenaire commercial le plus important n'est probablement pas une décision sage. Les fonds d'environ deux milliards de yens alloués par le gouvernement japonais pour « acheter les îles » influeront également sur l'économie du pays dans une certaine mesure. Et dans le même temps, personne ne sait si l'allié hésitant du Japon ne va pas le lâcher en douceur, laissant le Japon à boire seul une potion très amère.

News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales