Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 04.09.2012 13h26
Piraterie : l'océan Indien reste dangereux, selon les forces navales internationales

Les forces navales internationales déployées dans l'océan Indien dans le cadre de la lutte contre la piraterie ont conseillé lundi aux transporteurs maritimes de rester vigilants malgré la forte baisse du nombre d'attaques au cours du premier semestre 2012.

Le Bureau maritime international (BMI) a récemment rapporté que les activités de piraterie dans l'océan Indien avaient baissé de 60% au cours des six premiers mois de l'année 2012 par rapport à la même période de l'année dernière, le nombre des attaques étant tombé de 163 incidents à 69.

Le BMI a rappelé que 191 membres d'équipage de 14 navires et bateaux de pêche étaient entre les mains des pirates.

La Force navale de l'Union européenne en Somalie, l'OTAN et la Force combinée 151 (CTF 151) ont appelé l'industrie maritime à maintenir les mesures de lutte contre la piraterie. "Nous observons actuellement un succès tactique et réversible. Il est d'une extrême importance que la pression sur les pirates somaliens et leur business soit maintenue et même s'intensifie car le contexte stratégique, la situation en Somalie permettant aux pirates de sévir, n'a pas changé", a déclaré le vice-commandant des opérations, le contre-amiral Gualtiero Mattesi.

M. Mattesi a expliqué qu'en travaillant ensemble, l'armée et l'industrie maritime obtenaient des effets positifs et arrivaient à frustrer les efforts des pirates. Mais il a insisté sur le fait que malgré les bonnes nouvelles, il ne fallait pas baisser la vigilance.

La baisse des incidents de piraterie est un soulagement pour les compagnies maritimes empruntant l'océan Indien, car elles sont la cible des pirates et doivent généralement verser une lourde rançon en échange de leurs navires et membres d'équipage.


News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?