Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.08.2012 08h23
La politique protectionniste des Etats-Unis envers la Chine nuit à leurs propres intérêts (presse)

La politique commerciale protectionniste des Etats-Unis envers la Chine et leurs efforts législatifs pour punir Beijing pour la manipulation présumée de sa monnaie ne peuvent que nuire aux intérêts américains, a dit vendredi le Wall Street dans un éditorial.

Alors que les élus démocrates et républicains sont en désaccord en cette année électorale, ils sont unis pour attaquer la Chine sur les questions du commerce, note le quotidien américain.

"Mais leurs accusations contre la Chine va à l'encontre de la réalité, une analyse de U.S.-Chine Businesse Council (UCBC) montre que les exportations des Etats-Unis vers la Chine ont connu un essor ces dix dernières années et cela a profité aux circonscriptions de la plupart des élus américains", dit le journal.

Les élus républicains, tels que Frank Wolf de Virginie, John Shimkus de l'Illinois et Joseph Pitts de Pennsylvanie ont signé un projet de loi pour punir la Chine pour la manipulation présumée de sa monnaie, alors que les exportations de leurs circonscriptions électorales vers la Chine ont augmenté respectivement de 536%, 686% et 640% au cours des dix dernières années, un rythme beaucoup plus rapide que les exportations vers le reste du monde, dit le journal.

Du côté démocrate, alors que les sénateurs Chuck Schumer Lindsey Graham ont apporté leur soutien à l'imposition des sanctions contre la Chine, les exportations de leurs pays d'origine, New York et Caroline du Sud, vers la Chine ont augmenté respectivement de 472% et 2261% depuis l'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001.

Selon une étude publiée l'an dernier par la Réserve fédérale de Sans Francisco, près que 55 cents de chaque dollar que les Américains dépensent sur les produits "made in China" reviennent aux Américains eux-mêmes, ajoute le journal.

"Tout cela rappelle que le libre-échange est une pierre angulaire de la prospérité des Américains et il devrait être la priorité des démocrates et des républicains", estime le Wall Street, soulignant que la politique protectionniste des Etats-Unis envers la Chine ne peut que nuire à des entreprises et consommateurs américains qui bénéficient du commerce avec la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale