Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 24.07.2012 13h40
Poutine envoie ses condoléances au président chinois sur les victimes des pluies torrentielles de Beijing

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances à son homologue chinois Hu Jintao sur les victimes des pluies torrentielles de Beijing, a rapporté lundi le Kremlin.

"Veuillez accepter nos sincères condoléances sur les inondations à Beijing qui ont tué des dizaines de personnes", a dit M. Poutine cité par le service de presse présidentiel.

Les pluies torrentielles du samedi, qu'on croit être le plus sévère à avoir frappé la capitale chinoise en six décennies, ont tué au moins 37 personnes.

Parmi eux, 25 ont été noyés, six ont été tués dans l'effondrement des maisons et six par électrocution, selon un communiqué publié par le Bureau d'Information du gouvernement municipal de Beijing dimanche soir.

Plus de 50.000 habitants ont été relogés de leurs maisons, a dit le siège municipal pour le contrôle des inondations, disant que la précipitation moyenne a atteint 170 mm dans toute la ville et le maximum dépassé 460 mm.

Le système de drainage urbain a été sévèrement blâmé pour les inondations, comme des fortes pluies et la neige ont souvent perturbé la circulation dans la ville ces dernières années.

Un bon nombre de véhicules automobiles flottaient sur l'eau qui était trop pour être vidée immédiatement de rues après la pluie torrentielle. Certains ont donne un coupe de mains aux voisins et même aux étrangers qui se sont retrouvés assiégés par les inondations.

Beaucoup ont volontairement opte à offrir des secours pour tirer les véhicules hors des zones inondées et de transporter les passagers chez eux par des moyens individuels.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 23 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?