Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 18.07.2012 08h32
La Chine continuera à soutenir les travaux de l'ONU dans tous les domaines (Xi Jinping)

La Chine s'est engagée mardi à poursuivre son aide et sa participation aux travaux de l'ONU dans tous les domaines, ainsi qu'à soutenir le président de l'Assemblée générale de l'ONU.

Le vice-président chinois Xi Jinping s'est exprimé en ce sens lors de sa rencontre avec Vuk Jeremic, président élu de la 67e session de l'Assemblée générale de l'ONU et ministre serbe des Affaires étrangères.

"L'ONU, en tant qu'organisation gouvernementale universelle possédant la plus haute autorité, doit jouer un rôle clé dans la gouvernance mondiale", a indiqué M. Xi.

La Chine continuera à fermement respecter les règles et principes de la charte de l'ONU, à participer aux travaux de l'ONU dans tous les domaines, à assumer ses responsabilités et remplir ses obligations, à soutenir le président de l'Assemblée générale de l'ONU et à contribuer de manière active au développement de la cause de l'ONU, a promis M. Xi.

M. Jeremic, qui a été élu président de la 67e session de l'Assemblée générale de l'ONU en juin 2012, a pour sa part fait l'éloge des contributions chinoises à l'ONU et a exprimé sa volonté de renforcer la coopération avec la Chine.

M. Xi a également appelé à promouvoir la coopération entre la Chine et la Serbie, qui ont établi leurs relations diplomatiques en 2009.

M. Jeremic est en visite en Chine du 16 au 18 juillet sur invitation de son homologue chinois Yang Jiechi. Il entrera officiellement en fonction en septembre 2012 à l'occasion de l'ouverture de la 67e session de l'Assemblée générale de l'ONU.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 17 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire