Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 27.06.2012 16h04
La Chine demande au Japon de cesser de perturber à nouveau la situation concernant les îles Diaoyu

La Chine a demandé mardi au Japon de cesser de perturber à nouveau la situation concernant les îles Diaoyu et de sauvegarder les intérêts globaux des relations bilatérales.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei s'est ainsi exprimé lors d'un point de presse, commentant la visite sur les îles Diaoyu d'un groupe de législateurs japonais.

Selon certaines informations, huit législateurs de Tokyo se sont rendus en bateau sur les îles Diaoyu lundi sous prétexte d'enquêter sur le secteur de la pêche, une action qui serait liée au projet du gouvernement de la préfecture de Tokyo d'acheter ces îles.

M. Hong a réaffirmé que les îles Diaoyu et ses îlots font partie du territoire chinois depuis les temps anciens et que la Chine exerce une souveraineté incontestable sur ces îles.

"Toute action unilatérale par la partie japonaise concernant les îles Diaoyu est illégale et invalide", a souligné le porte-parole.

Selon lui, la Chine a fait des représentations solennelles à la partie japonaise, lui demandant de cesser de perturber à nouveau la situation et de préserver les intérêts globaux des relations bilatérales à travers des actions concrètes.

Il s'agit de la deuxième visite de législateurs japonais sur les îles Diaoyu au cours du mois de juin. La première avait été effectuée par six législateurs japonais des partis au pouvoir et de l'opposition le 10 juin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent