Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.06.2012 13h22
Nucléaire iranien : la rencontre de Moscou jettent les bases pour les futures négociations

Le ministre assistant des Affaires étrangères de la Chine, Le Yucheng, estime mardi à Moscou que la rencontre entre l'Iran et les six puissances mondiales, tenue les 18 et 19 juin, était pragmatique et avait jeté les bases du futur dialogue sur les divergences existantes.

Le Yucheng, chef de la délégation chinoise, a révélé à la presse que les discussions avaient abordé une proposition des six pays (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine, Allemagne) et une proposition avancée par l'Iran.

Bien il existe "des divergences significafives", les deux parties ont mieux compris la position d'autrui, a-t-il dit, ajoutant que les experts de l'Iran et du groupe 5+1 vont se rencontre à Istanbul le mois prochain pour discuter des détails des deux propositions.

Par ailleurs, un entretien entre le chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton et le vice-secrétaire du Conseil suprême de la sécurité natonale de l'Iran Ali Bageri est prévu. Mme Ashton rencontrer ensuite le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale de l'Iran Saeed Jalili, a déclaré le diplomate chinois.

Le Yucheng a invité toutes les parties à adopter une approche " réaliste et pragmatique" et à tenir compte des inquiétudes d'autrui afin de faire avancer les pourparlers.

Pour la Chine, a-t-il souligné, le dialogue et les négociations sont la seule voie juste pour régler le problème nucléaire iranien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent
Le sommet du G20 va être confronté à de lourdes tâches