Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.06.2012 12h40
La Chine et la Belgique s'engagent à renforcer davantage leurs relations bilatérales

La Chine et la Belgique se sont engagées jeudi à renforcer davantage leurs relations et leur coopération globale.

Cette annonce a été faite à l'issue d'une rencontre entre des dirigeants chinois et le vice-Premier ministre belge, également ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur Didier Reynders, en visite en Chine.

"Les deux pays doivent davantage promouvoir leur coopération substantielle face à une conjoncture internationale difficile", a indiqué le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang lors de la rencontre qui a eu lieu jeudi après-midi.

M. Li a noté que les deux parties devaient activement élargir leur coopération dans les domaines tels que les investissements bilatéraux, l'urbanisation, les hautes technologies, les économies d'énergie et la protection de l'environnement ainsi que dans le secteur de la finance.

Il a ajouté que les deux parties devaient faire jouer pleinement la situation avantageuse de la Belgique en tant que "capitale de l'Europe" pour approfondir les échanges interpersonnels et la coopération culturelle et renforcer les échanges de groupes d'experts et de spécialistes dans le but de renforcer la compréhension mutuelle et l'amitié entre l'Europe et la Chine.

Considérant les relations sino-européennes, le vice-Premier ministre chinois a indiqué que les deux parties étaient d'importants partenaires de coopération.

La Chine est convaincue que l'Union européenne est capable d'aboutir à un consensus entre ses membres, de stabiliser la situation financière, de promouvoir la croissance et l'emploi et de résoudre de manière appropriée la crise de la dette, a-t-il ajouté.

M. Li a également exprimé le soutien ferme de la Chine à l'euro et à l'intégration de l'UE, et son désir d'aider à résoudre la crise de la dette européenne par divers moyens et avec la communauté internationale.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi s'est entretenu jeudi avec M. Reynders, indiquant que la partie chinoise était prête à collaborer avec la Belgique pour renforcer la confiance mutuelle, élargir la coopération commerciale et les échanges culturels et développer les relations bilatérales vers une nouvelle hauteur.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant
Les relations sino-iraniennes