Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 12.06.2012 08h56
La Chine appelle à la flexibilité dans les prochains pourparlers sur le nucléaire iranien

La Chine souhaite que toutes les parties concernées fassent preuve de davantage de flexibilité et de pragmatisme lors des prochains pourparlers sur le programme nucléaire iranien organisés en Russie, a déclaré lundi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Weimin.

Il s'est ainsi exprimé lors d'une conférence de presse régulière, alors qu'il était invité à commenter les négociations nucléaires entre l'Iran et le P5+1 -- les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne -- prévues le 18 juin à Moscou.

M. Liu a appelé l'ensemble des parties à tenir compte des préoccupations de chacun et à trouver une résolution à la question nucléaire iranienne par le dialogue.

La Chine est activement engagée à promouvoir la paix et les négociations et est prête à travailler avec toutes les parties pour le règlement complet et approprié de la question nucléaire iranienne, a indiqué Liu Weimin.

L'Iran a participé à des pourparlers nucléaires avec les six grandes puissances mondiales les 23 et 24 mai à Bagdad.

Au cours des négociations dans la capitale irakienne, les six pays ont présenté à l'Iran une série de mesures incitatives afin de régler le problème, et l'Iran a pour sa part annoncé sa volonté de discuter davantage de la question de l'enrichissement d'uranium à 20%.

Néanmoins, le dernier cycle des pourparlers nucléaires entre l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et l'Iran, le 8 juin, n'a pas permis d'obtenir de progrès, selon Herman Nackaerts, directeur général adjoint et chef des inspecteurs de l'AIEA.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous