Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.05.2012 08h16
Chine : le dialogue de Bagdad favorisera la résolution des disputes nucléaires (Ma Zhaoxu)

La Chine a déclaré lundi que les négociations prévues cette semaine à Bagdad, capitale irakienne, pourraient aider à résoudre les disputes à propos du nucléaire iranien et à promouvoir la paix et la stabilité dans la région.

Les représentants de l'Iran, des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne (P5+1) ainsi que ceux de l'Union européenne, vont s'entretenir mercredi sur le programme nucléaire iranien à Bagdad, après la reprise du dialogue le mois dernier à Istanbul, en Turquie.

La réunion prochaine qui se tiendra à Bagdad manifeste la volonté des parties concernées de résoudre la question à travers le dialogue et les négociations, a fait remarquer Ma Zhaoxu, ministre assistant des Affaires étrangères, lors d'une interview accordée à un groupe de journalistes chinois.

"Le dialogue de Bagdad, s'il se déroule bien, sera d'une importance significative pour consolider la dynamique du dialogue et de la coopération, stabiliser davantage la situation concernant le dossier nucléaire iranien et pour promouvoir la paix et la stabilité dans la région", a indiqué le représentant chinois pour ces négociations.

Selon lui, la Chine se réjouira de voir le début d'un "processus substantiel de négociations" lors du dialogue de Bagdad, qui fait suite aux négociations d'Istanbul.

"Les parties concernées doivent s'efforcer de chercher et d'élargir le consensus tout en réglant les disputes de manière appropriée, afin d'établir peu à peu une confiance mutuelle entre elles", a souhaité M. Ma.

Il a de plus appelé les parties concernées à se respecter mutuellement, à prendre en considération les préoccupations des autres parties et à s'efforcer de créer un environnement favorable aux négociations.

M. Ma a réitéré dans cette interview la juste position chinoise vis à vis du dossier nucléaire iranien et son engagement envers le processus de dialogue.

"Nous allons continuer à rester en contact étroit avec les autres parties et à jouer un rôle positif et constructif dans la poursuite du progrès à travers le dialogue de Bagdad", a souligné M. Ma.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »