Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 14.05.2012 08h12
Début de la cinquième réunion des dirigeants de la Chine, du Japon et de la République de Corée à Beijing

La cinquième réunion des dirigeants de la Chine, du Japon et de la République de Corée a débuté dimanche matin à Beijing.


Celle-ci, présidée par le Premier ministre chinois Wen Jiabao compte également la participation du Premier ministre japonais Yoshihiko Noda, et du président de la République de Corée Lee Myung-bak.


Lors de l'ouverture de la réunion, M. Wen a pointé le fait que la coopération entre la Chine, le Japon et la République de Corée participait aux intérêts fondamentaux des trois pays et de leurs peuples, ce qui avait permis "de renforcer notre capacité à lutter contre les difficultés et à rechercher un développement commun".


Les dirigeants des trois pays passeront en revue les progrès de la coopération trilatérale et planifieront la future coopération au cours de cette réunion de deux jours. Ils échangeront également des idées sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun.


La réunion trilatérale est d'une grande importance pour la paix et la stabilité de la région, alors que la crise financière internationale n'a pas encore pris fin et que la résolution de la crise des dettes européennes reste obscure, a indiqué M. Wen.


"L'Asie du nord-est et l'Asie de l'est font face à de nombreux facteurs instables et incertains. Les trois pays doivent renforcer leur communication et leur coordination stratégique, continuer de promouvoir la confiance politique et stratégique mutuelle, se respecter et s'adapter aux préoccupations majeures des uns et des autres, créer un environnement social et amical positif et traiter de manière appropriée les facteurs non favorables à la coopération afin de sauvegarder les intérêts communs et d'ouvrir un nouveau chapitre pour la coopération entre les trois pays", a souligné M. Wen.


"La priorité actuelle est de faire de notre mieux pour éviter l'escalade de la situation déjà tendue dans la Péninsule coréenne. Chacune des parties doit faire preuve de sagesse et de calme, de retenue, de patience et de bonne volonté dans le but d'atténuer les tensions et de retourner sur la voie correcte du dialogue et des négociations."


Après la réunion, les dirigeants des trois pays ont assisté à la cérémonie de signature d'un accord pour promouvoir, faciliter et protéger l'investissement entre les trois pays, puis ont conjointement rencontré la presse.


Cette année marque le 40e anniversaire de la normalisation des relations sino-japonaises, l'Année Chine-Japon des échanges amicaux, ainsi que le 20e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la République de Corée et l'Année des échanges amicaux entre la Chine et la République de Corée.


Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué mercredi que la coopération entre la Chine, le Japon et la République de Corée s'était développée rapidement et avait enregistré des résultats considérables. Il estime en outre que cette réunion renforcera la coopération trilatérale grâce aux efforts conjoints des trois pays.


La première réunion des dirigeants des trois pays en dehors du cadre de l'ASEAN+3 (Chine, Japon, République de Corée) avait été organisée en 2008 à Fukuoka, au Japon.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale