Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 11.05.2012 08h12
Chine : le journal de l'armée met en garde les Philippines au sujet de l'île Huangyan

Le Quotidien de l'APL, journal officiel de l'Armée populaire de Libération (APL) de Chine, a mis en garde jeudi les Philippines au sujet de l'incident de l'île Huangyan, déclarant que les forces armées chinoises ne permettront jamais à quiconque d'ôter à la Chine sa souveraineté sur l'île Huangyan.

"Nous souhaitons indiquer qu'aucune tentative d'ôter à la Chine sa souveraineté sur l'île Huangyan ne sera tolérée par le gouvernement, le peuple ou les forces armées de la Chine", a indiqué le quotidien dans un article signé intitulé "N'essayez pas de prendre ne serait-ce qu'un centimètre du territoire chinois".

Au contraire, il serait sage de renoncer à ce genre de tentatives et de respecter les règles internationales afin d'obtenir le pardon du peuple chinois et de la communauté internationale.

La Chine a fait preuve de retenue au sujet de l'incident de l'île Huangyan. "Si certains confondent la bonté de la Chine avec de la faiblesse et considèrent le pays comme un 'dragon en papier', ils se trompent lourdement", ajoute l'article.

La Chine a trop été humiliée, sa souveraineté violée et son territoire découpé, lorsque le pays était pauvre et faible.

La Chine mène actuellement une politique étrangère indépendante et pacifique. Elle n'usera pas de sa force pour intimider les plus faibles, ni ne tolérera aveuglement les tours joués par autrui, tout particulièrement en ce qui concerne son intégrité territoriale, sa dignité nationale et sa stabilité sociale.

Il est évident que la partie philippine n'a pas réalisé qu'elle commettait de graves erreurs, bien qu'un mois se soit écoulé depuis le début de l'incident, indique l'article.

A l'inverse, les Philippines renforcent leurs efforts pour intensifier les tensions. Le pays a en effet continué d'envoyer des vaisseaux du gouvernement dans la lagune de l'île Huangyan et a fait à plusieurs reprises des remarques erronées ayant induit en erreur le public philippin et la communauté internationale et provoqué la colère du public, nuisant ainsi aux relations bilatérales.

La situation est peu encourageante, indique l'article.

La souveraineté de la Chine sur l'île est basée sur des fondements à la fois historiques et juridiques. Peu importe les tours que les Philippines chercheront à jouer, le fait que l'île Huangyan appartienne à la Chine ne changera jamais, rappelle l'article.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale