Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 26.04.2012 13h20
Le plus haut législateur chinois rencontre le président du Soudan du Sud

Le législateur suprême chinois Wu Bangguo a rencontré mercredi le président sud-soudanais Salva Kiir Mayardit, appelant à renforcer les contacts entre les organes législatifs des deux pays.

M. Wu, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, a salué l'amitié traditionnelle entre les peuples chinois et sud-soudanais, évoquant l'émergence d'un grand potentiel pour la coopération bilatérale depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

La Chine soutient les efforts du Soudan du Sud pour maintenir sa stabilité et développer son économie et continuera d'approfondir l'amitié bilatérale et la coopération, tout particulièrement dans le cadre du Forum de coopération Chine-Afrique, a-t-il poursuivi.

Selon M. Wu, la Chine salue le soutien du Soudan du Sud à la politique d'une seule Chine.

Il a également proposé que les deux parties renforcent les contacts et échanges entre les organes législatifs afin de promouvoir la confiance mutuelle et la coopération.

M. Kiir a indiqué que son pays attachait beaucoup d'importance à son amitié avec la Chine et considérait la Chine comme une amie et un partenaire fiable.

Le Soudan du Sud accorde une grande valeur à ses relations avec la Chine et aux soutiens chinois à long terme, a ajouté M. Kiir. Le président sud-soudanais s'est en outre engagé à renforcer la coopération avec la Chine dans divers domaines, notamment en matière de législation.

Le Soudan du Sud adhère à la politique d'une seule Chine, a-t-il affirmé.

M. Kiir effectue une visite d'Etat en Chine du 23 au 28 avril à l'invitation de son homologue chinois Hu Jintao.

La Chine a établi des relations diplomatiques avec le Soudan du Sud le 9 juillet 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande