Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 26.04.2012 08h36
La tournée de Wen Jiabao en Europe ouvre les portes à une coopération accrue

Lors de sa visite en Suède, le Premier ministre Wen Jiabao devait rechercher davantage d'opportunités de coopération avec le Gouvernement suédois, pour aider à faire du modèle de développement de la Chine un système plus durable, a déclaré un diplomate chinois de haut rang.

Lan Lijun, Ambassadeur de Chine en Suède -le premier pays occidental à avoir établi des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine- a également déclaré que sa visite de lundi à mercredi dans le royaume scandinave contribuerait à enrichir le contenu de la coopération et à améliorer les relations bilatérales dans divers domaines.

« La visite de M. Wen est la première d'un Premier Ministre chinois depuis 28 ans, et elle est d'une grande importance », a dit M. Lan au China Daily lors d'un entretien accordé avant la visite de M. Wen. « Cela va stimuler avec force les relations bilatérales ».

Selon lui, la Chine met actuellement en œuvre son 12e Plan Quinquennal (2011-2015) et la transformation de son modèle économique vers une voie économe en énergie et respectueuse de l'environnement. La Suède s'apprête à s'affranchir de l'impact négatif de la crise de la dette européenne et d'atteindre une croissance économique en douceur, a-t-il ajouté.

« Tout cela a nous a apporté de plus en plus d'opportunités de coopération », a déclaré M. Lan.

Au cours de sa visite, M. Wen a rencontré les dirigeants suédois et échangé des idées sur les relations bilatérales ainsi que sur les questions internationales et régionales importantes. Des documents de coopération et des protocoles d'accord ont également été signés.

S'agissant de la coopération future, l'Ambassadeur Lan a déclaré que les deux côtés, sur la base d'une confiance politique approfondie, devraient mettre en œuvre une stratégie gagnant-gagnant « à un niveau encore plus élevé ».

Selon lui, la Suède a été une pionnière du développement durable et de l'innovation. Et même il y a 40 ans déjà, elle avait pris les devants en matière de protection de l'environnement en accueillant la Conférence des Nations Unies de Stockholm sur l'Environnement Humain.

M. Wen devait également assister à une conférence internationale, Stockholm Plus 40, organisée à l'occasion de cet événement mondial qui a introduit le concept de développement durable.

« Pendant des années, la Suède a développé de nombreuses nouvelles technologies de pointe dans le domaine du développement durable, et la Chine devrait apprendre de la Suède », a déclaré M. Lan.
M. Lan a dit qu'en se concentrant sur les technologies de développement durable, les deux pays doivent élargir leur coopération dans les domaines des technologies de fabrication et de l'information. Ils devraient également s'engager dans la recherche et la coopération en matière de développement des énergies renouvelables ainsi que des technologies économes en énergie et respectueuses de l'environnement.
« Les entreprises de taille petite et moyenne des deux pays ont déjà réalisé de bons progrès dans la coopération et cela devrait être un front majeur dans l'avenir », a ajouté M. Lan.

Au fil des ans, la Suède et la Chine ont joui de bonnes relations bilatérales. Le volume du commerce bilatéral a atteint un niveau record de 13,7 milliards de Dollars US en 2011. La Chine est le partenaire commercial le plus important de la Suède en Asie. « Dans le même temps, les activités d'investissement dans les deux sens sont actives », a dit l'Ambassadeur Lan.

Depuis que la société chinoise Zhejiang Geely Holding Group a racheté le constructeur suédois Volvo en 2010, la Banque Chinoise du Développement a signé des accords de coopération avec des investisseurs suédois sur les ressources minérales, les infrastructures et les fermes éoliennes. En mars, la co-entreprise finno-suédoise Stora Enso a lancé son nouveau projet de fabrication de papier et de reboisement dans la Région Autonome Zhuang du Guangxi.

« Nous sommes arrivés à une très bonne coopération sur l'énergie, l'environnement et le développement durable », a déclaré M. Lan.

Il a poursuivi en disant que « quand les relations politiques bilatérales se maintiennent et s'approfondissent, je pense que les relations économiques et commerciales, et les échanges de peuple à peuple, se renforcent tout aussi bien ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande