Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.04.2012 08h28
Le dialogue est nécessaire pour une image vraie de la Chine

Beaucoup de personnes ont qualifié le 21e siècle de « siècle de la Chine » et indépendamment des aspects de la société qui vous intéressent, que ce soit en matière scientifique, culturelle, éthique, économique, industrielle, ou environnementale, il est vrai que la Chine joue un rôle de plus en plus important.

Dans de nombreux secteurs, l'humanité va être confrontée à des choix difficiles et souvent il y aura des désaccords. Donc, le dialogue est essentiel.

Pour favoriser le dialogue, une initiative internationale visant à explorer la façon dont la Chine est décrite dans les médias du monde entier a été initié. Dans ce cadre, une étude a été réalisée sur la façon dont la Chine a été représentée sur les couvertures de grands magazines mondiaux, tels que The Economist, Time, Newsweek et Der Spiegel.

Les conclusions de l'étude ont révélé une représentation erronée généralisée de la Chine.

Sur les 100 couvertures analysées, 44 % dépeignent la Chine comme hostile, 16 % comme n'étant pas ouverte au dialogue, 19 % comme « neutre » et 16 % comme ouverte au dialogue. Et seulement 6 % dépeignent la Chine comme un pays très ouvert au dialogue.

Parmi les couvertures qui ont décrit une relation de pouvoir, 57 % ont dépeint la Chine comme plus fort que l'autre pays, 27 % comme égale et 16 % comme inférieure à l'autre pays.

Il y a toutefois une bonne nouvelle dans cela : les recherches montrent que dans une large mesure l'image hostile de la Chine repose sur deux facteurs, un manque de connaissances sur la Chine et un manque d'intérêt pour les lecteurs chinois. Comme le lectorat chinois de magazines mondiaux augmente rapidement et que des connaissances précises et de première main sur la Chine sont de plus en plus appréciées, il y a là une fenêtre d'opportunité pour un engagement constructif.

Un programme d'échanges plus systématiques et plus complets devrait être favorisé entre les étudiants en journalisme et en médias de Chine et de l'étranger, afin de promouvoir le dialogue. Les forums internationaux pour journalistes devraient également consacrer plus de temps à discuter de la façon dont les pays émergents, comme la Chine, sont dépeints et si les représentations qui en sont faites sont exactes.

Pour encourager la publication d'articles intéressants, et d'illustrations aussi, qui décrivent le dialogue et la collaboration, un concours international pourrait être initié par les acteurs des médias de premier plan. Il serait particulièrement intéressant de montrer que ce dialogue est possible, même quand il y a un désaccord important, car c'est justement dans de telles situations que le dialogue est le plus important.

Deux différents types de dragons ont été utilisés pour symboliser la Chine sur les couvertures de magazines. Le dragon occidental a été presque toujours utilisé lorsque il s'est agi de dépeindre la Chine comme hostile ou agressive, tandis que le dragon chinois, le Long, a lui été utilisé lorsque la Chine a été dépeinte d'une manière neutre.

En Chine, cette année est l'année du Dragon et c'est une occasion unique de montrer que la Chine n'est pas le dragon occidental cracheur de feu et destructeur, mais le Long chinois, qui porte bonheur.

Nous ne disons pas qu'il faut éviter les questions difficiles et qu'il ne faut pas être critique quand c'est nécessaire. Mais une perspective claire devrait prendre en compte à la fois les bons et les mauvais côtés. La résolution des problèmes importants, y compris ceux où il y a un désaccord, exige un esprit ouvert et un échange complet de points de vue.

Afin de faciliter le dialogue, nous avons lancé une page internet qui se concentre sur la façon dont la Chine est représentée sur les couvertures des médias mondiaux. Cela permet aux visiteurs de voir et de classer les couvertures différentes afin d'encourager l'interaction et un dialogue ouvert.

Dans cette Année du Dragon, nous avons la possibilité d'établir une culture enrichissante pour le dialogue afin de mieux relever les défis à venir. Souhaitons que beaucoup de personnes à travers le monde profitent de cette occasion de participer.

Nous espérons de tout cœur avoir un dialogue intéressant.

Zheng Baowei est professeur de journalisme à l'Université Renmin de Chine et Dennis Pamlin est PDG de Century Frontiers.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le Soudan et le Soudan du Sud : rien n'est plus précieux que la paix !
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN