Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 17.04.2012 08h24
La Chine demande au vaisseau de recherche archéologique philippin de quitter l'île Huangyan

La Chine a demandé lundi à un vaisseau de recherche archéologique philippin de quitter immédiatement les eaux de l'île Huangyan, en mer de Chine méridionale, considérées comme partie intégrante du territoire chinois.

Liu Weimin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, s'est exprimé ainsi lors d'une conférence de presse régulière organisée lundi à Beijing.

Le secrétaire philippin aux Affaires étrangères Albert del Rosario a déclaré samedi qu'un navire chinois avait harcelé un vaisseau voguant sous pavillon des Philippines, alors que ce dernier menait des recherches archéologiques dans les eaux autour de l'île Huangyan.

M. Liu a indiqué que, conformément aux conventions internationales concernées et aux lois chinoises, aucun individu ou organisation ne pouvait entreprendre de telles activités dans cette zone maritime sans la permission du gouvernement chinois.

Concernant les disputes entre les bateaux de pêche chinois et les navires de guerre philippins la semaine dernière, M. Liu a déclaré que la situation autour de l'île Huangyan a pu être apaisée grâce aux efforts conjoints des deux parties.

Selon des reportages, M. Del Rosario et l'ambassadeur de Chine aux Philippines, Ma Keqing, étaient en pourparlers de mercredi à vendredi soir, la semaine dernière, pour sortir de l'impasse relative à l'île Huangyan.

"Les deux parties maintiendront leurs communications sur ce problème par voie diplomatique", a souligné M. Liu, ajoutant que la cause principale des différends était la violation par les Philippines de la souveraineté chinoise.

Concernant les exercices militaires conjoints entre la Philippines et les Etats-Unis en mer de Chine méridionale lancés lundi, M. Liu a précisé que la Chine souhaitait que les pays concernés agissent davantage dans l'objectif de la paix et de la stabilité régionales ainsi que pour la promotion de la confiance mutuelle.

La Chine est convaincue que le thème majeur de la région est le développement pacifique et la coopération plutôt que les affaires militaires, a souligné M. Liu, ajoutant que d'autres pays de la région partageaient ce point de vue.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »