Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 02.04.2012 12h49
La participation du président chinois au sommet de BRICS produit des résultats fructueux (ministre chinois des AE)

La participation du président chinois Hu Jintao au sommet des BRICS à New Delhi a produit des résultats fructueux, a déclaré lundi à Siem Reap le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi.

Le 4e sommet des BRICS s'est tenu les 28 et 29 mars à New Delhi à un moment crucial pour ce bloc de cinq pays qui regroupe le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, alors que la situation internationale connaît des changements profonds et complexes et la reprise de l'économie mondiale confronte à des incertitudes, a noté le chef de la diplomatie chinoise.

Les pays émergents et les pays en développement ont atteint un statut international et jouent un rôle plus grand dans les affaires internationales, a dit M. Yang.

Ils sont en train de devenir une force importante pour faire face à la crise financière, promouvoir la croissance économique mondiale, améliorer la gouvernance économique mondiale et renforcer la démocratie dans les relations internationales, a souligné le ministre chinois.

Lors de leur rencontre à New Delhi, les dirigeants des BRICS ont eu des discussions approfondies sur la gouvernance mondiale, le développement durable, la sécurité alimentaire et la sécurité énergétique, ainsi que sur les questions internationales et régionales majeures.

Le président chinois a expliqué lors du sommet du BRICS la position de la Chine sur la gouvernance mondiale, le développement durable, la sécurité alimentaire et la sécurité énergétique et les questions internationales et régionales majeures.

Il a présenté à cette occasion une proposition en cinq points pour renforcer la coopération entre les pays des BRICS, a dit le ministre chinois des Affaires étrangères.

Les dirigeants des BRICS ont réaffirmé leur soutien au Groupe des 20 pour qu'ils jouent un rôle actif dans la coordination de la politique macroéconomique internationale et la reprise et la croissance de l'économie mondiale.

Ils ont appelé également à réformer le système monétaire et financier international, et à renforcer la voix et la représentation des économies émergents dans les institutions financières internationales.

Ils ont examiné aussi la possibilité de créer une nouvelle banque de développement.

Les pays des BRICS estiment que les différends doivent être résolus de manière pacifique par des moyens diplomatiques conformément aux droits internationaux et dans l'esprit du multilatéralisme.

Selon M. Yang, le sommet de New Delhi a envoyé un message positif au monde que les pays des BRICS est un groupe uni qui prône une coopération gagnant-gagnant.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
BRICS : la nouvelle voix mondiale
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis