Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.03.2012 13h18
La Chine critique la révision des manuels scolaires japonais sur les îles Diaoyu et le massacre de Nanjing

La Chine a critiqué la nouvelle version des manuels scolaires japonais déclarant les îles Diaoyu comme territoires japonais et niant le nombre de victimes du massacre de Nanjing.

"Les îles Diaoyu et les îlots adjacents font partie intégrante du territoire chinois depuis l'antiquité", a souligné le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei, lors d'une conférence de presse régulière.

"La Chine possède une souveraineté indiscutable sur eux, et toute tentative de changer ce fait est vouée à l'échec", a déclaré M. Hong en commentant les nouveaux manuels scolaires.

En ce qui concerne le massacre de Nanjing durant le Seconde Guerre mondiale, il a indiqué qu'il s'agissait d'un "crime atroce" commis par le militarisme japonais durant la guerre d'invasion, ajoutant que des preuves solides étayaient cette version des faits internationalement reconnue.

"Nous souhaitons que la partie japonaise traite les questions historiques de manière correcte et appropriée et avec une volonté sincère de tirer les leçons de l'histoire et de se tourner vers l'avenir", a-t-il indiqué.

Le massacre de Nanjing est survenu en décembre 1937, lorsque les troupes japonaises ont occupé cette ville qui était alors la capitale chinoise. Plus de 300 000 Chinois ont été tués par les soldats japonais durant cette occupation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine