Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.03.2012 08h19
La paix et la stabilité dans la péninsule coréenne répondent aux intérêts communs de toutes les parties

La paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et dans la région de l'Asie du nord-est répondent aux intérêts communs de toutes les parties concernées, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

M. Hong a fait cette remarque lors d'une conférence de presse régulière en réponse à une question concernant la décision des Etats-Unis de suspendre leur programme d'aide alimentaire à la République populaire démocratique de Corée (RPDC), en raison de la détermination de cette dernière à lancer un satellite.

La Chine considère de manière positive l'accord atteint entre les Etats-Unis et la RPDC fin février, et encourage les deux parties à poursuivre le dialogue et à améliorer leurs relations, a indiqué le porte-parole.

Selon cet accord, la RPDC accepte de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium, ses essais nucléaires et ses lancements de missiles à longue portée et autorise les inspecteurs de l'ONU à revenir dans le pays. En échange, les Etats-Unis se sont engagés à livrer à la RPDC 240 000 tonnes d'aide alimentaire.

M. Hong a également appelé toutes les parties concernées à déployer des efforts conjoints afin de maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule.

Peter Lavoy, adjoint au secrétaire américain à la Défense chargé des affaires asiatiques, a annoncé mercredi que les Etats-Unis avaient décidé de suspendre leur assistance alimentaire à la RPDC, car Washington considère que la décision de la RPDC de lancer un satellite "reflète leur manque de volonté de respecter leurs engagements internationaux".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine