Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.03.2012 13h01
La Chine souhaite approfondir les relations militaires avec la Suède

La Chine souhaite continuer à approfondir ses relations avec l'armée suédoise, a déclaré Chen Bingde, chef d'État-major général de l'Armée populaire de Libération (APL) de Chine.

M.Chen, également membre de la Commission militaire centrale, s'est ainsi exprimé lors de sa rencontre avec le commandant suprême des forces armées suédoises le Général Sverker Goranson.

Les relations entre les armées chinoise et suédoise se sont bien développées au cours de ces dernières années, a indiqué M.Chen, citant les échanges mutuels de haut niveau et les exercices d'entraînement militaire.

La Chine maintient une attitude positive envers le renforcement de la coopération entre les deux armées, a poursuivi M.Chen.

Le chef d'État-major général de l'APL a apprécié le développement stable des relations bilatérales entre la Chine et la Suède depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays il y a 60 ans.

"La Chine attache de l'importance au développement de la coopération avec la Suède et souhaite collaborer avec cette dernière pour promouvoir le développement des relations bilatérales", a affirmé M.Chen.

M.Goranson a, pour sa part, déclaré que le gouvernement et le peuple suédois souhaitaient consolider leur amitié avec la Chine et obtenir davantage de progrès dans la coopération politique, économique et culturelle.

La coopération étroite entre les deux armées au cours de ces dernières années a été bénéfique pour le développement des deux armées et pour le maintien de la paix et de la stabilité dans le monde, a indiqué M.Goranson.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 19 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation