Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 19.03.2012 08h54
La Chine et l'Albanie s'engagent à renforcer les échanges entre les partis politiques

La Chine est prête à donner un nouvel élan au développement sain et tous azimuts de ses relations avec l'Albanie par le renforcement des échanges entre les partis politiques, a déclaré un responsable chinois en visite à Tirana samedi

Liu Qi, un membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et secrétaire du Comité du PCC pour la municipalité de Beijing, a tenu ces propos lors d'une réunion avec le Premier ministre albanais Sali Berisha.

La Chine apprécie l'adhésion de l'Albanie à la politique d'une Chine et est prête à travailler avec l'Albanie pour approfondir la coopération pratique dans divers domaines entre les deux pays, a déclaré M. Liu.

Citant les relations d'amitié traditionnelles entre la Chine et l'Albanie, M. Liu a souligné que les échanges entre les partis politiques aideront à apporter une nouvelle dynamique au développement des relations bilatérales globales.

M. Berisha, qui est également président du Parti démocratique albanais, a fait l'éloge des réalisations de Chine dans sa réforme et son ouverture et a hautement apprécié le rôle important de la Chine dans les affaires internationales.

Il a noté que son parti souhaite bien renforcer les échanges avec le PCC en vue de faire avancer la coopération bilatérale dans les domaines politique, économique, culturel, d'éducation parmi d'autres.

Conduisant une délégation du PCC, M. Liu est arrivé en Albanie samedi pour une visite de trois jours. La délégation se rendra ensuite en Angola et au Kenya.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 16 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres