Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 14.03.2012 08h45
La Chine et l'Italie s'engagent à promouvoir leurs liens militaires

L'armée chinoise s'est engagé mardi à continuer de promouvoir ses relations avec l'armée italienne.

Ma Xiaotian, chef adjoint de l'état-major général de l'Armée populaire de Libération de Chine, a fait ces remarques lors d'une rencontre avec Paolo Sandalli, chef adjoint du département des plans et politiques militaires de l'état-major général de l'Italie, venu participer au 7e dialogue entre les deux armées, organisé à Beijing .

M. Ma a indiqué que la Chine et l'Italie avaient maintenu des échanges de haut niveau et approfondi leur confiance mutuelle dans le domaine politique.

Il a de plus reconnu un développement rapide du commerce bilatéral et de l'investissement réciproque, ainsi que des échanges croissants de personnel entre la Chine et l'Italie.

Les deux pays ont coopéré efficacement dans les domaines du commerce, de l'économie, de la culture, de la science et du tourisme.

Les relations entre les deux armées ont connu un développement régulier avec le progrès général des liens amicaux Chine-Italie, a indiqué M. Ma.

Il a ajouté que les deux pays vont échanger des points de vue sur la sécurité globale et régionale lors des dialogues.

D'après M. Sandalli, les deux parties ont maintenu de bons liens et une bonne coopération bilatérale.

"L'armée chinoise est une importante puissance militaire sur le plan mondial, alors que l'armée italienne est une importante force militaire en Europe," a déclaré Sandalli, " les deux pays partagent une base saine de coopération."

L'Italie espère fixer le plan effectif de coopération avec la Chine et étendre leur coopération à tous les domaines.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 13 mars
Sélection du Renminribao du 13 mars
Les dépenses militaires de l'Asie
Publication de la « liste noire de la pratique des pots-de-vin » : peut-elle vraiment freiner et empêcher la corruption ?(Dialogue)
La diplomatie : parfois il faut avoir l'audace et la sagesse de « prendre le devant »