Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.03.2012 10h38
Le porte-avions chinois servira dans la marine dans les prochains mois

Le porte-avions chinois réaménagé commencera à servir officiellement dans la marine cette année, ont déclaré hier de hauts responsables militaires.

Des avions de combat participeront bientôt aux essais en mer qui se déroulent bien à ce jour, a déclaré Xu Hongmeng, commandant adjoint de la marine chinoise.

« Les autorités militaires prévoient de permettre la mise en service du porte-avions cette année », a indiqué M. Xu à Beijing.

Un porte-parole du ministère de la Défense avait déclaré précédemment que le transporteur serait utilisé principalement pour la recherche scientifique et la formation des pilotes des futurs porteurs.

Les experts militaires estiment que le transporteur sera mis en service le 1er août, la journée de l'Armée en Chine, et servira dans la mer de Chine méridionale. Il n'a pas encore été nommé.

Des photographies publiées en ligne ont montré des avions et des hélicoptères atterrir sur le pont de l'appareil dans le port de Dalian en Chine du nord-est.

Des avions de combat chinois J-15, que les experts militaires considèrent comme le modèle le mieux adapté au transporteur, ont pris part à des exercices de décollage et d'atterrissage à courte distance à la fin de l'année dernière, selon un reportage du journal pékinois Legal Evening News hier.

Le navire ne sera doté d'une capacité de combat que lorsque les avions militaires pourront y atterrir et en décoller, indique l'expert en porte-avions Zhang Yao, chercheur senior à l'Institut d'études internationales de Shanghai.

L'appareil a pris part à quatre essais en mer dans la mer Jaune depuis le mois d'août dernier.

Le navire sera capable de transporter une trentaine de chasseurs et hélicoptères, ainsi qu'un équipage de près de 2 000 personnes.

Le porte-avions Admiral Kuznetsov a été acheté à l'Ukraine en 1998 comme coquille vide et a été réaménagé pour son rôle en tant que plateforme de recherche et de formation. Toutes les armes et les systèmes de radar et autres équipements à bord ont été fabriqués en Chine.

La Chine a encore un long chemin à parcourir avant de produire ses propres porte-avions, car elle doit s'adapter aux nouvelles tendances de développement, a constaté hier Xu Xiaoyan, lieutenant général de l'Armée populaire de libération. « La Chine aura besoin d'au moins trois porte-avions », a-t-il souligné.

Le major général Luo Yuan, chercheur à l'Académie des sciences militaires de l'APL, a déclaré qu'« il est tout à fait possible pour la Chine de construire plus de porte-avions correspondant à la puissance économique du pays ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 9 mars
Principales nouvelles du 9 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie