Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.03.2012 09h25
Interview: la croissance durable de la Chine est bénéfique pour la région (officiel de l'ONU)

L'économie chinoise connaitra une croissance élevée et continuera de booster le développement régional malgré une cible plus basse pour la croissance du PIB, a déclaré vendredi à Xinhua Noeleen Heyzer, sous-secrétaire général de l'ONU, dans une interview accordée à Xinhua.

La Chine continuera d'être un centre pour la croissance en Asie, a déclaré Mme Heyzer, également chef de la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique (ESCAP), agence de l'ONU sur la promotion du développement de la région Asie-Pacifique.

"La croissance rapide de la Chine protège la région des chocs de certaines crises économiques dans le monde", a-t-elle expliqué.

La Chine devrait enregistrer une croissance économique de 7,5 % cette année, a annoncé le Premier ministre Wen Jiabao lundi lors de la réunion annuelle du Parlement chinois à Beijing. C'est la première fois en huit ans que la Chine estime sa croissance économique à moins de 8 %.

La plupart des places boursières asiatiques ont clôturé à la baisse à l'annonce de cette information, qui a laissé craindre que le ralentissement de la Chine, moteur clé de l'économie mondiale, aggrave les perspectives économiques, notamment dans la région Asie-Pacifique.

Mais Mme Heyzer a confiance dans la croissance chinoise. "Le pays peut trouver de nouveaux vecteurs de croissance. Il y a d'importantes opportunités dans lesquelles que l'on peut investir, comme les ménages, les infrastructures et la croissance verte".

Le ralentissement de la Chine est principalement attribué à la faiblesse de la demande au niveau des exportations vers les Etats- Unis, dont l'économie connait une faible reprise, et vers la zone euro en profonde récession. La Chine doit équilibrer son économie, qui dépend trop fortement des exportations, a poursuivi Mme Heyzer.

Mme Heyzer a appelé la Chine à se concentrer sur la promotion de la consommation domestique et régionale. "Il est vital que la Chine investisse dans les ménages pour qu'ils boostent la consommation domestique", a-t-elle expliqué, appelant à des mesures pour réduire le fossé des revenus en Chine.

Elle a ajouté que la Chine devait surveiller les autres risques économiques comme l'inflation des coûts alimentaires et l'élévation des prix des marchandises.

Concernant l'ESCAP, la commission oeuvre pour améliorer la connectivité dans la région afin de construire un marché asiatique unifié, a-t-elle dit.

Les efforts en faveur de l'intégration régionale peuvent déboucher sur de nouveaux potentiels d'investissement, et apporter des richesses et de la croissance économique. En reliant les pays enclavés et les pays les moins développés au développement côtier asiatique, nous encouragerons la prospérité partagée et exploiterons davantage le potentiel économique de l'Asie-Pacifique, a-t-elle ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 9 mars
Principales nouvelles du 9 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie