Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.03.2012 09h24
Les Chinois blessés dans l'explosion de Brazzaville seront rapatriés en Chine

Le gouvernement chinois a décidé de rapatrier 31 Chinois grièvement blessés lors de l'explosion survenue dimanche au dépôt de munitions à Brazzaville, a-t-on appris vendredi auprès de l'ambassade de Chine au Congo.

« Notre gouvernement a affrété un avion médicalisé pour le rapatriement de 31 Chinois blessés qui présentent un état critique, pour les meilleurs soins et une bonne prise en charge dans les hôpitaux de Chine », a déclaré à Xinhua l'un des médecins chinois en charge des blessés.

Ces Chinois sont essentiellement des ouvriers qui travaillaient dans un chantier de construction des logements sociaux situé en face du lieu de l'explosion, dans le quartier Mpila.

Cette explosion a fait au total , de source officielle, 2315 blessés et près de 14000 sans abri dont près de 5000 sont accueillis dans les sites et bénéficient d'une prise en charge alimentaire et médicale. Le nombre de mort se situe à près de 200 personnes auxquelles s'ajoutent 7 sujets chinois.

Dans la perspective de l'inhumation de ces victimes, les services municipaux de Brazzaville ont entamé, depuis mardi, la fabrication des cercueils.

« Nous avons débuté la fabrication des cercueils depuis mardi. Nous espérons tout terminer d'ici samedi soir », a déclaré à Xinhua un menuisier de l'atelier des Pompes funèbres situé en face de la morgue municipal de Brazzaville.

« En ce qui concerne la toilette à apporter au corps, tout le travail commence demain. Il nous a fallu avant tout nous rassurer que tous les parents ont pu identifier les leurs », nous a confié un agent du service d'hygiène tout de blanc vêtue.

Au site choisi pour l'inhumation, engins et agents de la mairie s'affèrent également dans la construction des caveaux.

« Dans ce site, il nous été demandé de construire au total 219 caveaux. Tout avance à un rythme normal et nous sommes sûrs que tout sera prêt d'ici samedi soir », a indiqué un agent de la maire de Brazzaville chargé de suivre et de coordonner les travaux.

Pour la bonne tenue des obsèques le dimanche, le Conseil des ministres a décidé d'allouer à chaque famille éprouvée par la tragédie de Mpila, une allocation de trois millions FCFA pour permettre à chacune d'elle de faire face aux urgences du moment. Ces sommes ne rentrent pas dans le cadre des indemnisations prévues, qui seront débloquées ultérieurement.

Plusieurs mesures allant dans le sens de la prise en charge des victimes et des rescapés ont également été annoncées.

Elles concernent entre autres, la réorientation des élèves dont les établissements scolaires qui été détruits, la création d'un fonds de reconstruction et d'un fonds d'aide, la réhabilitation des logements qui peuvent l'être, l'accélération des travaux de construction des logements de Kintélé.

Ces mesures ont été communiquées aux sénateurs et députés par le ministre d'Etat, Pierre Moussa, lors de la séance des questions d'actualité tenue au Palais des Congrès.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 9 mars
Principales nouvelles du 9 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie