Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 09.03.2012 08h49
Chine : nouveaux critères pour évaluer la performance des finances publiques des gouvernements locaux

L'Académie chinoise des Sciences sociales (CASS), un important think-tank du gouvernement chinois, a publié jeudi un rapport de recherche visant à aider le gouvernement à améliorer la performance des finances publiques afin d'offrir des services publics de qualité.

Ces travaux de recherche, réalisés par l'Académie nationale de la Stratégie économique (NAES) de la CASS, ont duré huit ans, a indiqué Gao Peiyong, doyen de la NAES.

Le rapport propose sept critères pour évaluer la performance des finances publiques des gouvernements locaux, dont l'intervention de ces derniers dans l'économie de marché, le niveau d'équité et de démocratie en matière de gestion des finances publiques, ainsi que la viabilité financière et les progrès réalisés dans ce domaine.

Chaque critère regroupe des normes plus détaillées et concrètes. Le critère d'équité comprend par exemple des normes non seulement sur l'égalité de l'accès aux services médicaux et à l'éducation obligatoire dans les zones urbaines et rurales, mais également sur l'égalité en termes d'espaces verts urbains et d'accès au service public d'autobus.

Jia Kang, directeur de l'Institut des Finances relevant du ministère des Finances, a indiqué que la politique en matière de finances publiques du gouvernement devait avoir pour objectif principal de satisfaire les besoins de la population dans la répartition des recettes fiscales, et que le rapport présente des normes spécifiques pour évaluer la performance des finances publiques des gouvernements locaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 8 mars
Principales nouvelles du 8 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie