Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.03.2012 08h16
La Chine appelle la Libye à compenser les pertes de ses entreprises

Le ministre chinois du Commerce Chen Deming a déclaré mercredi que la Chine a demandé à la Libye de compenser les pertes subies par ses entreprises durant la guerre civile dans ce pays africain.

Conformément à la loi et aux pratiques internationales, la Chine demande aux autorités libyennes de traiter de manière appropriée la question des lourdes pertes enregistrées par ses entreprises durant la guerre civile libyenne et d'accorder une indemnisation à ces compagnies, a poursuivi M. Chen, lors d'une conférence de presse organisée en marge de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois).

La Chine n'a pas d'investissements en Libye mais y possède des projets de construction, en particulier des projets de logements d'une valeur supérieure à dix milliards de dollars. Ces projets, déjà achevés ou sur le point de l'être, ont essuyé des tirs d'artillerie et subi d'importants dégâts durant la guerre, a ajouté le ministre chinois.

Les entreprises chinoises ne peuvent pas encore retourner dans ce pays africain pour des raisons de sécurité, selon une évaluation menée par un groupe d'entrepreneurs et de responsables du ministère qui s'est récemment rendu en Libye, a souligné M. Chen.

Il a aussi promis la poursuite des projets lorsque la situation en termes de sécurité le permettra.

La Chine a réussi à évacuer la quasi-totalité de ses ressortissants en Libye, à savoir plus de 35 000 au total, dont une majorité d'ouvriers et d'ingénieurs du bâtiment, après le début de manifestations de grande ampleur contre le régime de Kadhafi en février 2011 en Libye.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 7 mars
Principales nouvelles du 7 mars
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie
Plutôt une réforme imparfaite qu'une crise !
La victoire de Poutine devrait favoriser les relations sino-russes (COMMENTAIRE)