Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 03.03.2012 12h25
Chine : Wang Lijun fait l'objet d'une enquête, selon le porte-parole de la CCPPC

Le vice-maire de la municipalité de Chongqing, Wang Lijun, faisant actuellement l'objet d'une enquête, n'assistera pas à la prochaine session de l'Assemblée populaire nationale (APN, le Parlement chinois), a annoncé vendredi Zhao Qizheng, porte-parole de la session annuelle du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC).

Wang, député à l'APN, a demandé son congé pour la session de cette année, a révélé le porte-parole lors d'une conférence de presse, ajoutant que des progrès avaient été réalisés dans cette affaire.

"L'incident concernant Wang Lijun est un cas isolé", a déclaré M. Zhao, demandant aux médias de ne pas se perdre en conjectures excessives sur le sujet.

M. Zhao a comparé les reportages de certains médias relatifs à l'affaire Wang Lijun aux "pièces d'un puzzle", qui, souvent par manque d'informations, sont imprécis voir absurdes.

Wang est entré au consulat des Etats-Unis du sud-ouest de la Chine et y est resté pendant une journée, a annoncé le 9 février le bureau des porte-paroles du ministère chinois des Affaires étrangères.

La municipalité de Chongqing dans le sud-ouest de la Chine a accompli de grands progrès dans son développement socio-économique au cours de ces dernières années, a ajouté M. Zhao.

Bo Xilai, secrétaire du Comité du Parti communiste chinois (PCC) pour la municipalité de Chongqing et membre du Bureau politique du Comité central du PCC, assistera quant à lui à la session de l'APN de cette année, a confirmé le porte-parole.

La session annuelle de l'APN, législature suprême, et celle du Comité national de la CCPPC, l'organe de conseil politique suprême du pays, vont s'ouvrir ce mois-ci.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 2 mars
Manille joue à nouveau les fauteurs de troubles
Se battre pour ses droits fait partie de la vie des affaires
Les déboires de DSK auront-ils une fin ?