Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 26.02.2012 09h42
Universitaire américain : La visite de Richard Nixon en Chine il y a 40 ans profite encore à la paix mondiale et régionale (INTERVIEW)

La visite historique effectuée par l'ancien président américain Richard Nixon en Chine, il y a 40 ans, profite encore aujourd'hui à la paix mondiale et régionale, estime un universitaire américain.

James Chow, professeur de droit international à l'Université du Texas, dans le sud des Etats-Unis, explique dans une récente interview donnée à Xinhua que l'impact positif de cette visite et la signature du communiqué conjoint de Shanghai avaient largement excédé leurs retombées négatives.

"Aux Etats-Unis, la plupart des spécialistes partagent l'opinion selon laquelle les bons côtés de cette visite ont supporté l'épreuve du temps, et que ses conséquences négatives, s'il y en a eu, sont très limitées et beaucoup plus passagères", estime M. Chow.

M. Nixon a séjourné en Chine du 21 au 28 février 1972, et le communiqué conjoint de Shanghai n'a été publié qu'au dernier jour de sa visite.

Cette visite a ouvert les portes à la normalisation des relations sino-américaines, et pavé le chemin qui a finalement conduit à l'établissement officiel de relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs entre les deux pays, le 1er janvier 1979.

"Après la visite de Nixon en Chine, les Américains de tous bords - des responsables du gouvernement, des hommes d'affaires et de simples citoyens - ont progressivement apporté leur pierre à l'édifice de l'amitié entre les deux pays et à la création de conditions favorables à l'établissement des relations diplomatiques", rappelle-t-il.

Le professeur Chow était encore étudiant à New York au temps où Nixon s'est rendu en Chine. Il avoue avoir été ébahi à l'époque par la nouvelle de cette visite, après les 22 années d'hostilité et d'isolement qui avaient séparé les deux pays.

Dans les pays occidentaux, et en particulier aux Etats-Unis, les experts parviennent rarement à se mettre d'accord sur la signification et la portée des grands événements historiques. Cependant, tous ont convenu que la visite de Nixon en Chine avait contribué à la paix mondiale, à la stabilité, au développement et à la prospérité, explique le professeur.

"Nixon était un pionnier, prêt à essayer des choses que ses prédécesseurs n'avaient pas eu la volonté de faire", estime M. Chow.

La visite de Nixon en Chine et le communiqué conjoint de Shanghai ont non seulement jeté une base solide pour les relations américano-chinoises, elles ont également permis la consolidation ultérieure de ces relations, selon M. Chow.

Quarante ans après la normalisation des relations bilatérales, les Etats-Unis et la Chine sont devenus d'importants partenaires commerciaux, ajoute-t-il.

Malgré des hauts et des bas dans les relations entre Washington et Beijing, M. Chow se déclare confiant quant à l'avenir de ces relations, à condition que les deux parties restent attachées à leurs liens d'amitié.

Il espère voir les dirigeants des deux pays continuer à promouvoir la coopération et les échanges mutuellement profitables, dans l'esprit du communiqué de Shanghai.

Les relations d'amitié et de coopération entre les Etats-Unis et la Chine profiteront non seulement aux peuples des deux pays, mais aussi à la région Asie-Pacifique et au monde entier, affirme-t-il.

"Préserver cette amitié est un devoir", affirme M. Chow, ajoutant qu'il y a 40 ans, les dirigeants des deux pays avaient fait preuve de courage en acceptant de se tendre la main après des décennies d'hostilité.

Pour maintenir des relations saines et continuer à resserrer les liens qui les unissent, M. Chow indique que les deux pays devaient s'attacher à résoudre leurs différends par le biais de la négociation, éviter de se critiquer, et respecter leurs préoccupations réciproques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 24 février
Nouvelles principales du 24 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?