Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.02.2012 09h06
La Chine "fortement mécontente" de la négation du Massacre de Nanjing par un maire japonais

Un responsable du gouvernement chinois a exprimé mercredi son fort mécontentement concernant la négation du Massacre de Nanjing par un maire japonais.

Luo Zhaohui, directeur du département des affaires asiatiques du ministère des Affaires étrangères, s'est ainsi exprimé lors de sa rencontre avec le directeur général des affaires asiatiques et océaniques du ministère japonais des Affaires étrangères, Shinsuke Sugiyama.

Takashi Kawamura, maire de la ville de Nagoya, a affirmé que le Massacre de Nanjing "ne s'était probablement jamais produit", lors de sa rencontre avec une délégation de Nanjing, ville qui a été témoin de massacres, de génocide et de viols à l'encontre de sa population civile après l'invasion japonaise de la ville en 1937.

Les propos irresponsables de ce maire ont déformé les faits historiques et profondément blessé les sentiments de la population chinoise, a critiqué M. Luo.

Le massacre de Nanjing fut une atrocité commise par l'armée japonaise dans le cadre d'une guerre d'agression contre la Chine, a affirmé M. Luo, ajoutant que la communauté internationale était depuis longtemps parvenue à sa propre conclusion sur ce sujet.

M. Luo a exhorté la partie japonaise à reconnaître correctement l'histoire de son agression contre la Chine, à la lumière des principes établis dans les précédents accords entre les deux pays pour sauvegarder la base politique des relations bilatérales.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 22 février
Nouvelles principales du 21 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?