Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.02.2012 13h09
Le vice-président chinois demande à la Turquie d'empêcher les activités séparatistes des forces du "Turkestan oriental"

Le vice-président chinois Xi Jinping, en visite en Turquie, a demandé mardi à la Turquie d'empêcher les forces du "Turkestan oriental" de mener des activités séparatistes anti-Chine sur son territoire.

"La Chine espère que la Turquie continuera à prendre des mesures efficaces pour s'opposer et empêcher les activités séparatistes anti-Chine menées par les forces du 'Turkestan oriental' sur son territoire, afin d'assurer le développement sain et régulier des relations sino-turques", a indiqué M. Xi lors d'un entretien avec le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, à Istanbul, la plus grande ville de la Turquie.

Le problème du "Turkestan oriental" concerne la sécurité nationale et la stabilité sociale de la Chine, ainsi que ses intérêts fondamentaux, a souligné M. Xi.

Le Premier ministre turc a réitéré que la Turquie s'attachait à la politique d'une seule Chine et qu'elle respectait l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine, a dit M. Xi.

M. Erdogan avait également souligné à de nombreuses occasions que la Région autonome ouïgoure du Xinjiang était une partie inaliénable du territoire chinois et que la Turquie s'opposait fermement à ce que toute personne sur son territoire mène des activités au détriment de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Chine, a déclaré M. Xi.

"La Chine apprécie ces déclarations", a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Erdogan a réaffirmé que la Turquie était toujours attachée à la politique d'une seule Chine, qu'elle reconnaissait la République populaire de Chine comme l'unique représentant légitime de tout le peuple chinois, et qu'elle n'autorisait aucune activité sur son territoire cherchant à porter atteinte à l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine.

M. Xi est arrivé lundi en Turquie pour effectuer une visite officielle à l'invitation du président turc Abdullah Gül.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 21 février
Nouvelles principales du 21 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?