Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 17.02.2012 13h11
ONU : Le vice-Représentant de la Chine explique la position chinoise sur la résolution sur la Syrie

Suite à l'adoption jeudi à l'Assemblée générale de l'ONU d'un projet de résolution sur la crise syrienne, Wang Min, le vice-Représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, a fait une déclaration pour expliquer la position de son pays par rapport à ce document.

"Le gouvernement chinois adopte avec constance une politique étrangère qui se veut indépendante et pacifique, et est très attaché au maintien de la paix tant régionale qu'internationale. La Chine a suivi de près l'évolution de la situation en Syrie et est profondément préoccupée par l'escalade de la crise dans le pays, une crise qui a déjà provoqué la mort de civils, et affecté la paix et la stabilité au Moyen-Orient", a indiqué M. Wang.

La Chine condamne tout acte de violence contre les populations innocentes, et appelle le gouvernement syrien et toutes les autres factions politiques en présence à mettre fin immédiatement et complètement aux actes de violence, et à restaurer au plus vite la stabilité et l'ordre social normal, a-t-il déclaré.

La Chine invite le gouvernement syrien à prendre sérieusement en compte le désir légitime de réformes et de développement de sa population, et appelle également les diverses factions politiques en Syrie à exprimer leur aspirations politiques par des moyens non violents et dans les limites de la loi, a ajouté M. Wang.

La Chine presse également toutes les parties concernées en Syrie à entamer immédiatement et sans conditions préalables un dialogue politique ouvert à tous, et à discuter ensemble d'un plan et d'un mécanisme de réforme politique globale, a déclaré M. Wang. La Chine appelle enfin à l'organisation d'un référendum portant sur un projet de constitution, à la tenue rapide d'élections législatives, et à la formation d'un gouvernement d'union nationale incluant les diverses factions en présence, a-t-il ajouté.

"Nous comprenons l'inquiétude des Etats arabes et la volonté de la Ligue arabe de trouver une solution rapide à la situation. Nous saluons le rôle important joué par les pays arabes et la Ligue des Etats arabes dans la recherche d'une solution politique à la crise syrienne, et nous apprécions les efforts qu'ils ont fournis dans ce sens", a indiqué le diplomate chinois.

"Nous soutenons la position des pays arabes, à savoir que les violences doivent être stoppées immédiatement, que la population civile en Syrie doit être véritablement protégée, que l'aide humanitaire doit pouvoir être acheminée vers la Syrie, et qu'une intervention militaire extérieure est à proscrire", a déclaré M. Wang.

La Chine estime également que la communauté internationale doit pleinement respecter la souveraineté, l'indépendance, l'unité et l'intégrité territoriale de la Syrie, et se plier au libre choix du peuple syrien et aux résultats du dialogue politique qui doit avoir lieu entre les diverses parties du pays, a-t-il déclaré, ajoutant que la Chine n'approuvait pas une intervention armée ni l'imposition d'un "changement de régime" en Syrie.

Par ailleurs, a continué l'ambassadeur, la Chine ne pense pas que les sanctions ou la menace de sanctions soient efficaces pour parvenir à une solution appropriée.

Les actions de la communauté internationale devraient s'efforcer d'atténuer les tensions, de faciliter le dialogue politique et d'aider à surmonter les divergences, a souligné M. Wang.

"La Chine est un pays responsable et un ami du peuple arabe. La Chine s'est toujours conformée aux objectifs et aux principes de la Charte des Nations Unies, ainsi qu'aux normes fondamentales en vigueur dans les relations internationales", a-t-il indiqué.

"La Chine assume une position objective, juste et responsable sur le dossier syrien. La Chine est disposée à rester en communication avec le gouvernement et avec toutes les factions politiques en Syrie, ainsi qu'avec les pays arabes et la Ligue des Etats arabes. La Chine continuera à travailler avec la communauté internationale et à jouer un rôle positif et constructif dans les efforts qui visent à régler de manière appropriée le problème syrien", a conclu M. Wang.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?