Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 17.02.2012 08h27
La Chine s'oppose à une intervention armée en Syrie (officiel)

La Chine désapprouve toute intervention armée ou tentative d'imposer un soi-disant "changement de régime" en Syrie, a déclaré jeudi Zhai Jun,vice-ministre chinois des Affaires étrangères .

Il s'est ainsi exprimé lors d'une conférence de presse au sujet de la situation syrienne.

"Nous condamnons tous les actes de violence à l'encontre des civils innocents et nous exhortons le gouvernement syrien et tous les partis politiques à mettre un terme immédiatement et complètement aux actes de violence et à restaurer rapidement la stabilité et l'ordre social", a appelé M. Zhai, lors d'une interview accordée aux médias.

Le gouvernement chinois poursuit une politique étrangère d'indépendance et de paix, et s'engage à maintenir la paix et la stabilité régionale et internationale, a-t-il souligné, ajoutant que la Chine suit de près l'évolution de la situation et est profondément inquiète de l'escalade de la crise qui a causé des victimes civiles et affecté la paix et la stabilité dans la région.

M. Zhai effectuera une visite en Syrie du 17 au 18 février en tant qu'envoyé spécial du gouvernement chinois pour échanger des points de vue avec le gouvernement syrien et les parties concernées sur la situation actuelle du pays et préconiser une solution pacifique et appropriée à la crise, a annoncé jeudi Liu Weimin, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Nous exhortons le gouvernement syrien à écouter les volontés de réforme et de développement légitimes du peuple et appelons les différentes factions politiques à exprimer leurs aspirations politiques par des moyens non violents et conformément à la loi", a poursuivi M. Zhai.

Nous appelons toutes les parties concernées en Syrie à lancer au plus vite des dialogues politiques inclusifs sans conditions préalables et à discuter conjointement d'un plan de réforme politique global, a-t-il fait remarquer.

La Chine appelle aussi à la tenue d'un référendum sur le projet de nouvelle Constitution et d'élections législatives, ainsi qu'à l'établissement au plus tôt d'un gouvernement d'unité nationale.

La Chine comprend les préoccupations des pays arabes et de la Ligue arabe (AL) concernant une résolution rapide de la question syrienne et apprécie le rôle important ainsi que les efforts des pays arabes et de l'AL pour trouver une solution politique, a fait savoir M. Zhai.

"Nous espérons que la question syrienne soit résolue dans le cadre de l'AL par le biais de moyens politiques et pacifiques", a déclaré M. Zhai.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?