Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 14.02.2012 09h00
Le Quotidien du Peuple condamne les "mensonges" politiques

Le Quotidien du Peuple, le journal phare du Parti communiste chinois (PCC), a publié lundi un éditorial dans lequel il fustige les responsables qui se sont livrés à des comportements immoraux et malhonnêtes.

"Dans certaines régions ou organisations publiques, les dirigeants sont passés maîtres dans l'art du mensonge, des discussions stériles, de la fabrication de statistiques, ou d'inventer des réalisations politiques", selon l'éditorial, qui cite des exemples de responsables qui "ferment les yeux sur les problèmes sociaux, tandis qu'ils ne rapportent que les bonnes nouvelles à leurs supérieurs; qui dissimulent leurs erreurs; fabriquent les statistiques afin d'exagérer les réalisations politiques".

"Ces comportements freinent non seulement le développement régional et menacent les intérêts de la population locale, mais ternissent également la crédibilité du PCC et du gouvernement, et faussent l'éthique sociale", ajoute l'éditorial.

Le journal a qualifié de "mensonges" les intentions inappropriées de certains dirigeants, comme faire passer leur insatiable appétit du pouvoir avant leur devoir de servir le peuple. "Etant donné qu'ils se soucient non pas de faire leur travail mais d'obtenir une promotion, ils sollicitent l'attention de leurs supérieurs plutôt que de résoudre des problèmes pour la population."

En outre, le journal attribue ce phénomène à un "environnement politique corrompu et mensonger" dans certaines régions et organisations, où ceux qui disent la vérité sont isolés, et où les fonctionnaires sont promus en fonction du nombre de leurs mérites politiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 13 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?