Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 10.02.2012 09h22
La Chine et les Etats-Unis peuvent encore coopérer sur la question syrienne

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Cui Tiankai a déclaré jeudi que la Chine, les Etats-Unis et les autres pays pouvaient encore coopérer sur la question syrienne, malgré leurs différends sur un récent projet de résolution du Conseil de sécurité de l'Onu.

Il est naturel que les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu aient des points de vue différents, s'est-il ainsi exprimé lors d'un point de presse portant sur la visite prochaine du vice-président chinois Xi Jinping aux Etats-Unis.

Toutes les parties concernées par la question syrienne souhaitent la paix et la stabilité de la région, ainsi qu'une solution à cette question via le dialogue, a fait remarquer M. Cui.

La Chine croit toujours que dans les relations internationales, aucune partie ne doit utiliser imprudemment la force, menacer de l'utiliser, ou recourir à une intervention extérieure pour réaliser un changement de régime dans un autre pays, a fait valoir le vice-ministre.

Ces principes et positions correspondent aux intérêts de la communauté internationale, et notamment à ceux des petits et moyens pays et des pays en voie de développement.

"Je ne pense pas que ces principes et positions puissent provoquer la rage de qui que ce soit", a-t-il indiqué.

Il a réitéré que le veto chinois au projet de résolution était une approche responsable. "C'était une décision totalement indépendante et conforme à nos principes et positions", a-t-il souligné.

La Chine, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'Onu, est très prudente sur l'utilisation de son veto, a poursuivi le vice-ministre. Elle n'a opposé son veto que huit fois depuis qu'elle a récupéré son siège légitime à l'Onu en 1971, a-t-il ajouté.

Une attitude prudente ne signifie pas aucun veto, "la Chine utilisera certainement encore son veto quand elle l'estimera nécessaire", a-t-il martelé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 février
Sélection du Renminribao du 9 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?