Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.02.2012 09h01
Envoyé spécial chinois chargé du problème du Moyen-Orient : la Chine a mis son veto pour défendre les intérêts fondamentaux des Syriens

La Chine et la Russie ont mis leur veto, samedi, au projet de résolution sur le problème syrien, présenté par le Maroc et élaboré conjointement par l'Occident et des pays arabes concernés. L'envoyé spécial chinois chargé des affaires du Moyen Orient, Wu Sike, a expliqué que la Chine a mis son veto pour défendre les intérêts fondamentaux de la Syrie et de son peuple, en tenant compte de la réalité syrienne.

Selon Wu Sike, la question de la Syrie est en fait une question d'affaire intérieure. Le développement et la réforme de la Syrie doivent être décidés par les Syriens, et non par des pays étrangers. Ce serait dans ce cas une violation de la souveraineté de la Syrie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?