Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.02.2012 08h58
L'édition d'outre-mer du Quotidien du Peuple a publié un édito : La Chine et la Russie offrent une issue de secours pour résoudre la question syrienne

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le chef des services de renseignement extérieurs, Mikhaïl Fradkov, devront aller mardi à Damas pour rencontrer le président syrien Bachar Al-Assad. Samedi, la Russie et la Chine ont mis leur veto à un projet de résolution contre la Syrie. C'était la deuxième fois que la Chine mettait son veto, le premier veto remontant au 4 octobre dernier. La Chine et la Russie ont mis leur veto au projet de résolution présenté par la France, la Grande-Bretagne et d'autres pays de l'UE au Conseil de sécurité de l'ONU. À cet égard, l'édition d'outre-mer du Quotidien du Peuple a publié un éditorial spécial, disant que la Chine et la Russie avaient fourni une issue de secours pour résoudre la question syrienne.

D'après cet article, le changement de régime arbitrairement poussé par la communauté internationale est contraire aux normes et aux objectifs des Nations Unies, et opposé aux normes fondamentales des relations internationales. C'est inacceptable pour la Chine. La Chine et la Russie ont usé de leur veto pour contrer ce procédé.

Selon cet article, la situation syrienne est en train de s'aggraver. Les veto de la Chine et de la Russie offrent une « voie de secours » pour faire atterrir ces questions en douceur. On ne peut pas gaspiller cette chance. À l'intérieur de la Syrie, toutes les parties devront donner la priorité à une solution politique et en même temps, les demandes de changement du peuple syrien doivent être entendues et respectées. Quant à la communauté internationale, elle devra offrir une opportunité de réconciliation à l'intérieur en poussant les discussions politiques, régler les contradictions et maintenir la paix et la stabilité régionales au Moyen-Orient. La Chine souhaite que la crise syrienne soit résolue dans le cadre de la Ligue arabe et soutient tous les efforts politiques visant à relâcher la tension de la situation syrienne, comme toujours.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?