Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 07.02.2012 13h27
La Chine explique son veto au projet de résolution de l'Onu sur la question syrienne

La Chine va continuer à jouer un rôle positif dans la résolution appropriée de la question syrienne, a déclaré lundi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Weimin, après que le pays eut opposé son veto à un projet de résolution de l'Onu sur la Syrie.

La Russie et la Chine ont opposé samedi leur veto à un projet de résolution arabo-européen soutenant le plan de la Ligue arabe qui prévoit un changement de régime en Syrie.

"Nous appelons toutes les parties en Syrie à mettre un terme aux violences, à éviter les pertes de civils innocents, à rétablir l'ordre le plus tôt possible, et à respecter les raisonnables aspirations du peuple syrien à des réformes et à la sauvegarde de leurs propres intérêts", a souligné Liu Weimin. "Cela sert aux intérêts fondamentaux de la Syrie et de son peuple", a-t-il poursuivi.

Le porte-parole a affirmé que la Chine soutenait les efforts de la Ligue arabe pour faciliter la résolution politique de la question syrienne et maintenir la paix dans la région.

Il a réaffirmé que les décisions du Conseil de sécurité de l'Onu sur la question syrienne devaient respecter les objectifs et principes de la Charte de l'Onu et les normes internationales relatives, permettre d'atténuer les tensions, d'encourager le dialogue politique et de désamorcer les disputes, et aider à maintenir la paix et la stabilité au Moyen-Orient.

"En fonction de ces principes, la Chine a pris activement part aux consultations sur le projet de résolution", a expliqué le porte-parole.

Il est toutefois regrettable que les pays co-parrainant ce projet aient fait pression pour ce vote alors que les parties étaient encore très divisées sur cette question, ce qui n'aidera pas à maintenir l'unité et l'autorité du Conseil de sécurité, ni à résoudre la question, a souligné Liu Weimin.

"Dans ce contexte, la Chine a opposé son veto au projet de résolution", a-t-il conclu.

La Chine va continuer à oeuvrer avec la communauté internationale et à jouer un rôle positif et constructif dans la résolution appropriée de la question syrienne, a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 6 février
Sélection du Renminribao du 6 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?