Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.12.2011 08h46
La Chine souhaite la stabilité dans le détroit d'Ormuz

La Chine souhaite le maintien de la stabilité dans le détroit d'Ormuz, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei, lors d'une conférence de presse organisée jeudi à Beijing.

Le contre-amiral iranien Habibollah Sayyari a déclaré mercredi que les forces navales du pays pourraient, si nécessaire, facilement bloquer le très stratégique détroit d'Ormuz, a rapporté la chaîne de télévision locale Presse TV.

La marine iranienne a lancé samedi un exercice de dix jours intitulé Velayat 90. Ce dernier s'étend sur 2 000 km, allant de l'est du détroit d'Ormuz dans le golfe Persique jusqu'au golfe d'Aden.

Le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a indiqué mardi que l'Iran fermerait le détroit si ses exportations de pétrole étaient sanctionnées par l'Occident.

Le Pentagone a mis en garde l'Iran contre toute tentative de bloquer le détroit, l'un des plus importants points de passage au monde pour le pétrole.

La tension entre l'Iran et l'Occident s'est intensifiée depuis octobre, lorsque les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'avoir soutenu un complot pour assassiner l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Washington.

Peu après, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Canada ont annoncé de nouvelles sanctions contre l'Iran, à la suite d'un rapport de l'Agence internationale de l'Energie atomique sur le programme nucléaire iranien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Les hauts dirigeants chinois assistent à une représentation de l'Opéra de Pékin à la veille du Nouvel an
Nouvelles principales du 30 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis