Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 29.12.2011 08h54
Nier le "Consensus de 1992" compromettrait le dialogue à travers le détroit de Taiwan (porte-parole)

Le "Consensus de 1992" est une condition indispensable au dialogue et aux négociations entre la partie continentale de Chine et Taiwan. Nier ce consensus compromettrait ces discussions, a averti mercredi Yang Yi, porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaire d'Etat, lors d'une conférence de presse.

L'Association pour les relations à travers le détroit de Taiwan, un organisme de la partie continentale de Chine, et la Fondation pour les échanges à travers le détroit de Taiwan, basée sur l'île, sont parvenues à ce consensus lors de discussions sur les affaires courantes et ont reconnu verbalement que "les deux rives du détroit adhéraient au principe d'une seule Chine".

Les relations à travers le détroit de Taiwan n'ont jamais été et ne deviendront jamais des relations d'Etat à Etat, a indiqué M. Yang, ajoutant que nier le "Consensus de 1992" et adhérer à "l'indépendance de Taiwan" entraînerait un retour en arrière des relations à travers le détroit et nuirait au développement pacifique de ces relations.

M. Yang a également souligné que les deux rives du détroit pourraient établir des contacts et mener des échanges sur les questions militaires afin d'apaiser les préoccupations. Les deux rives pourraient aussi discuter d'un mécanisme de sécurité militaire dans un esprit de confiance mutuelle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le PM chinois met l'accent sur la modernisation de l'agriculture et les droits des agriculteurs
Nouvelles principales du 28 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis