Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 21.12.2011 13h27
Un expert chinois réfute les propos de certains médias occidentaux sur le colonialisme chinois en Afrique

Un expert chinois en études africaines a réfuté certains reportages occidentaux parlant de colonialisme chinois en Afrique, indiquant que la coopération sino-africaine est depuis toujours mutuellement bénéfique.

"Honnêtement, la Chine n'est pas un Père Noël envoyant des cadeaux en Afrique, mais elle ne colonise pas (le continent) comme le disent certains médias occidentaux [...] La coopération sino-africaine repose depuis longtemps sur le principe des avantages réciproques", a déclaré Liu Haifang, professeur au Centre d'études africaines de l'Université de Pékin, dans l'édition du Legal Daily parue mardi.

Les remarques de Liu Haifang font suite à la montée des critiques des pays occidentaux à propos des relations sino-africaines. Certains médias occidentaux, citant des chercheurs européens et américains, ont déclaré que la Chine menait un ''néo-colonialisme chirurgical" en Afrique. Ce terme fait référence à l'extraction de ressources par une puissance étrangère à travers une perturbation locale minimum.

Selon Liu Haifang, la China National Petroleum Corporation (CNPC) et le ministère soudanais de l'Energie et des Mines ont conjointement créé une raffinerie à Khartoum en 2000. Cette installation permet au Soudan de ne plus avoir besoin d'investir de grandes sommes dans l'achat de pétrole raffiné. Elle est aujourd'hui la plus grande et la plus technologiquement avancée du pays, ainsi que la plus grande raffinerie moderne construite par la Chine à l'étranger.

Les chiffres montrent que la compagnie a irrigué 40 000 kilomètres carrés de prairies désertiques au Soudan grâce à la mise en place d'un système de traitement des eaux. Au cours des dix dernières années, la compagnie a également fait don de 32,28 millions de dollars de fonds caritatifs pour plus de 1,5 million d'habitants locaux.

M. Liu a également cité l'exemple de la coopération dans la construction d'infrastructures entre la Chine et l'Angola, un pays ravagé par 20 ans de conflits jusqu'en 2002.

En novembre 2003, la Chine et l'Angola ont signé un accord de coopération économique et financière. "Cinq ans après, la plupart des installations d'infrastructures en Angola ont été reconstruites", a noté M. Liu.

Selon les statistiques, la Chine a importé 22,4 milliards de dollars de produits angolais en 2008 et exporté vers ce pays 2,9 milliards de dollars de marchandises.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine présente ses sincères condoléances pour la mort de Kim Jong-Il
Nouvelles principales du 20 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis