Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 04.12.2011 09h18
La Chine ne recherche pas de droits ni d'intérêts par des moyens financiers

La coopération entre la Chine et l'Europe est mutuellement bénéfique, et la Chine n'a pas l'intention de rechercher des droits ou intérêts par des moyens financiers, a indiqué vendredi la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères Fu Ying.

Mme Fu a fait ces remarques lors du forum Lanting sur les relations sino-européennes.

"Il existe encore des points faibles dans la confiance mutuelle entre la Chine et l'Europe", a reconnu Mme Fu, ajoutant que la Chine avait entendu des voix européennes contradictoires concernant la possibilité d'une aide chinoise envers l'Europe avant le sommet du G20.

Elle a souligné que la Chine, au lieu d'être engagée dans la politique du plus fort, soutenait les pays européens pour surmonter la crise économique.

Concernant la crise de la dette européenne, Mme Fu a indiqué que la Chine avait soutenu les pays européens dans leur lutte, augmenté l'emploi et rétabli la croissance économique en injectant des fonds supplémentaires dans le Fonds monétaire international, en achetant des euro-obligations, en augmentant les importations issues des pays européens et en élargissant les investissements commerciaux. La vice-ministre ajoute que ces démarches bénéficient également au développement chinois.

"La Chine continuera à rejoindre les efforts de la communauté internationale pour surmonter la crise en Europe", a déclaré Mme Fu.

Le renforcement de la coopération entre la Chine et l'Europe est exactement ce dont l'Europe a besoin pour surmonter ses difficultés, a-t-elle poursuivi, précisant qu'il n'était pas approprié d'ajouter certaines implications politiques négatives aux échanges normaux, bénéfiques et solides. "Cela entrave l'approfondissement de la coopération bilatérale", a-t-elle noté.

Elle a également indiqué que deux forces s'opposaient en Europe. L'une est une force attractive de collaboration, et l'autre est une force répulsive de doute. Il est par conséquent difficile pour l'Europe de faire de grandes avancées vers l'élimination des obstacles dans ses relations avec la Chine. "Avec le développement des relations sino-européennes, les deux parties se sont rendu compte de l'importance de la coopération", a-t-elle expliqué.

Le forum Lanting, lancé par le ministère chinois des Affaires étrangères, constitue une plate-forme pour la communication et les échanges entre le gouvernement, les entreprises, le milieu académique, les médias et le public.

Le forum vise à créer un nouveau canal pour faciliter les discussions sur la politique étrangère et les questions d'intérêt commun entre les parties concernées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois s'engage à redoubler d'efforts pour venir en aide aux porteurs du sida
Nouvelles principales du 2 décembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie