Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 29.11.2011 13h47
Sondage : les jeunes villageois chinois moins enclins à participer à la vie politique

Un sondage auprès des villageois chinois publié lundi à Beijing montre que les jeunes sont moins disposés à prendre part aux affaires politiques que leurs aînés.

Le sondage, mené par l'Institut chinois de recherche rurale relevant de l'Université normale de Chine centrale à Wuhan, dans la province du Hubei, indique que les villageois de moins de 30 ans sont plus réticents à voter, à participer aux réunions de villages ou à soumettre des propositions.

A l'inverse, les villageois âgés de 60 ans et plus se passionnent davantage pour les affaires publiques du village.

Les ouvriers migrants, relativement plus riches, manifestent moins d'intérêt pour la vie politique du village ou les affaires nationales que ceux qui travaillent dans l'agriculture.

La Chine organise des élections au niveau des villages depuis près de deux décennies. Une loi nationale sur les comités de villages confère aux habitants le pouvoir de mener une fois par an un "examen démocratique" de leurs leaders.

Le sondage, réalisé auprès de 4 794 familles rurales à travers le pays, montre également que 41,2% des habitants ruraux pensent qu'il existe un écart clair entre les riches et les pauvres dans leurs villages.

73% des personnes interrogées estiment que l'écart entre les riches et les pauvres aura un effet négatif sur les relations sociales.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Environ un million de Chinois participent au concours de la fonction publique
Nouvelles principales du 28 novembre
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie
Pour faire entrer l'Afrique dans le futur...
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?